Terroir Vins

Edition du 29/12/2020
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Guy LARMANDIER


Exploitation familiale de 9 ha, qui s'étend sur les terroirs de Cramant et Chouilly, classés Grands Crus, et des terroirs Vertus et Cuis, classés Premiers Crus. Les vignes sont implantées sur les coteaux les mieux exposés. Ici, de la vigne à la cave, chaque étape est une conquête de la perfection. Le travail méticuleux et passionné de Guy et son fils François obtient sa récompense au bout de longs mois de patience, lorsque leurs nouvelles cuvées dévoilent leur bouquet maison. Belle valeur sûre, leur Champagne Vieilles Vignes 2009 Signé François, complexe en bouche, avec des connotations de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux et charmeur en bouche, dominée par les fruits jaunes et les fleurs fraîches. Toujours superbe, le Grand Cru Blanc de blancs, distingué, au nez délicat (rose, tilleul), de jolie robe dorée, avec une bien jolie finale, très savoureux au nez comme en bouche. Et le brut rosé Premier Cru, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, il est de teinte soutenue et de bouche savoureuse. Le Premier Cru Cramant, est tout en finesse, avec ces notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, associant élégance et puissance comme l’Extra brut, dégusté sur place pendant une journée très chaude, il était extrêmement désaltérant, sur la fraîcheur et des notes citronnées très plaisantes. La cuvée Perlée Blanc de blancs Grand Cru, marquée bien sûr par la fraîcheur de son cépage Chardonnay, exhale des arômes discrètement minéraux, un Champagne frais et équilibré, de bouche légèrement miellée, plein d’élégance, typé, tout en légèreté d’arômes.

Guy et François Larmandier
30, rue du Général-Koenig
51130 Vertus
Téléphone :03 26 52 12 41
Email : guy.larmandier@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-larmandier-guy.fr

VAZART-COQUART


Depuis 1995, Jean-Pierre Vazart représente la 3e génération de vignerons. Il perpétue ainsi la marque créée en 1954 par Louis et Marie Vazart-Coquart, ses grands-parents et Jacques Vazart, son père, qui en a développé le style. En 2012, le Champagne Vazart-Coquart a été parmi les premiers domaines viticoles en France à être certifié “Exploitation Viticole de Haute Valeur Environnementale”. Cette certification mise en place par le Ministère de l'Agriculture, permet d'identifier les Maisons engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l'environnement. Elle vous prouve que nous faisons d'importants efforts pour la biodiversité et le respect de la planète. Pour Jean-Pierre Vazart, “la vendange 2019 a été une belle surprise qualitativement et quantitativement. Nous avions quelques craintes car la vigne a souffert après les épisodes de gel du mois d’Avril et la canicule en Juillet. La très belle météo au moins d’Août suivie de températures plus douces, des pluies régénératrices pour la vigne, ont été très bénéfiques. Heureusement que nous avons un sol crayeux, c’est une bénédiction ! La maturité a pu reprendre en douceur, la prise en sucre s’est mise en place. Nous obtenons des équilibres acide/sucre assez différents des autres années. Nous avons su attendre la parfaite maturité des raisins. A la vente actuellement, Champagne Grand Bouquet 2013, nous passerons au 2014 au cours du second semestre. Spécial Club 2012 puis suivra le 2013 à l’automne. C’est un Champagne d’une grande qualité et d’une grande aptitude au vieillissement, d’un très grand potentiel. C’est un millésime très équilibré, très structuré avec beaucoup de fraicheur et en même temps une vraie complexité bien valorisée par un vieillissement sous liège. Nous mettons un bouchon de liège avant la mise en bouteilles, l’oxygénation est très différente qu’avec une capsule, cela apporte un plus. C’est une cuvée gastronomique, un vrai potentiel, il s’accorde très bien avec des poissons en sauce par exemple, c’est un vin très riche, dosage 3,5 g donc, c’est un extra brut, c’est dire que l’année était déjà équilibrée. Toujours à la vente : Champagne cuvée 82/13, c’est la “colonne vertébrale” de nos sans années. Pour moi, un multi millésimes à 40% de 2013 dosé en extra brut à 1 g, ce qui est infime. A l’attaque en bouche, il développe une véritable palette aromatique, notes très fraiches caractéristiques du 2013, un Champagne qui évolue bien vers des notes plus complexes. Nous sortons notre cuvée TC 2015 (Terre Cuite), un vin élevé dans un œuf en terre cuite, le premier chez nous vinifié de cette façon, vinification sans fermentation malolactique avec un dosage très faible, 2,5 g. Le parcellaire s’exprime bien grâce à la terre cuite, pas d’ajouts d’arômes, ce contenant en forme d’œuf permet une bonne oxygénation, c’est un vin très intéressant.” Une Maison de référence, avec ce sublime Champagne Grand Cru Blanc de blancs brut Réserve, 100% Chardonnay, aux arômes de fleurs blanches (aubépine), de jolie robe dorée, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, de mousse finement crémeuse. Le Grand Cru Blanc de blancs 82/13, 100% Chardonnay, issu d’une réserve perpétuelle initiée en 1982, renouvelée à 40% chaque année jusqu’au millésime 2013, d’où son nom 82/13. Il est d’une grande finesse, au nez de fleurs, très harmonieux en bouche qui dégage des nuances de pomme et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample, légère et ronde à la fois, vraiment charmeuse. Superbe Champagne Grand Bouquet 2013, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes mûrs, riche au nez comme en bouche, tout en fruits, de mousse légère, de couleur jaune ambré, avec, en finale, des connotations de brioche et de fleurs blanches. L’Extra brut, alliant ampleur aromatique et longueur, avec des notes d’aubépine et de fruits (pomme, pêche), est raffiné, de robe vert or, se goûte parfaitement sur des sushis ou des asperges sauce maltaise. Excellent brut rosé Grand Cru, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, classique et séduisant, tout en harmonie avec des connotations d’abricot mûr et de fraise en finale. Il y a encore cette cuvée Camille, toujours Grand Cru, Chardonnay et Pinot noir, avec ce nez de petits fruits frais et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, tout en nervosité, qu’il faut déboucher, notamment, sur des goujonnettes de soles aux champignons ou des coquilles Saint-Jacques grillées au beurre d'oursins. Beau Spécial Club 2010, 100% Chardonnay, (très jolie bouteille), d’une belle harmonie, un Champagne qui a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche crémeuse, c’est une cuvée suave, de mousse abondante.

Jean-Pierre Vazart
6, rue des Partelaines
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 55 40 04
Email : contact@vazart-coquart.com
Site personnel : www.champagnevazartcoquart.com

Domaine des LAURIBERT


Domaine dans la famille depuis 5 générations. En recherche systématique de rendement peu important favorisant la qualité et l’utilisation de produits de traitements naturels comme le soufre et la bouillie bordelaise. Vous allez aimer son excellent CDR-Village Visan rouge Boiselier 2016, 20% Grenache et 80% Syrah, riche et charnu, de couleur intense, charpenté, aux nuances d’humus, de pruneau et de cassis. Sympathique CDR rouge Merrandier 2018, 70% Grenache et 30% Syrah, de robe rubis, est très réussi, au fruité riche, de bouche charnue avec des nuances de framboise. Goûtez le CDR blanc Fine Fleur 2019, 50% Roussane et 50% Marsanne, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond, et nous terminons avec le CDR-Village Valréas rouge Carelette 2017 Vieilles Vignes de Grenache 70% et de Syrah 30%, il est puissant et chaleureux, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez se mêlent les épices et la griotte, avec, en finale, de très jolies nuances de prune et de sous-bois, un vin particulièrement savoureux.

Laurent Sourdon
2 249, chemin du Roussillac
84820 Visan
Téléphone :04 90 35 26 82
Email : contact@lauribert.com
Site personnel : www.lauribert.com

CHAMPAGNE JACQUES DEFRANCE


Depuis 1867, quatre générations se sont succédées sur des climats renommés. Louis, Roger, Jacques et, aujourd'hui, Christophe Defrance, tirent de leurs terroirs les meilleurs assemblages. Au-delà des perles effervescentes, la famille DEFRANCE a depuis de longues dates le privilège et l'art de vinifier le fameux Vin Rosé des Riceys. Le domaine est composé essentiellement des cépages Pinot noir et Chardonnay. Christophe Defrance en collaboration avec son épouse Marie-Dominique depuis une vingtaine d’années, et plus récemment avec sa fille Anne-Sophie, ont fait évoluer les pratiques culturales pour extraire toutes les richesses de leur terre d’appartenance dans le respect de la nature et du terroir. Aujourd’hui, insecticides, antibotrytis et herbicides ne sont plus utilisés et la totalité des sols est cultivée mécaniquement. Depuis 2017, le Champagne Jacques DEFRANCE est certifié Terra Vitis. La Maison vous propose : Le Brut Millésime 2007 : une référence dans sa région. Aux arômes intenses à dominante d’amande, très bien dosé, élégant et charpenté, très fin avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, ce champagne rond et agréable possède une mousse fine et abondante. Le Brut Tradition : fruité et fin, une cuvée ample et mature avec des notes de lys et de poire. Le Brut Exception (100 % Pinot Blanc) : frais avec des notes de fruits secs, de fleurs d’acacia, d’abricot, de pêche et d’ananas ; il laisse apparaître une mousse persistante. Le Brut Rosé : gourmand, il développe des notes de petits fruits rouges à maturité. Jolie finale fraîche et fruitée. Le Vin Rosé des Riceys 2010 : robe claire et soyeuse, au nez subtil et persistant avec des arômes de fraise et de confiture de prune. La bouche est souple avec des nuances de mûres et de fruits kirschés. Vous pourrez également découvrir les cuvées Native Solera-Brut, Native Extra-Brut, Native Rosé-Brut, la Cuvée Brut Excellence (100 % Pinot Noir), le Brut Prestige et le Brut Nature.


28, rue de la Plante
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 32 20
Email : champagne-jacques-defrance@wanadoo.fr
Site : champagnejacquesdefrance
Site personnel : www.champagnejacquesdefrance.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BONNET


Château Marquis de Terme


Propriété historique du XVe siècle, le Château Marquis de Terme appartient à la famille Sénéclauze depuis 1935.
Splendide Margaux GCC Château Marquis de Terme 2016, 60 % Cabernet Sauvignon, 35 % Merlot et 5 % Petit Verdot, vinification en cuves tronconiques thermo-régulées en bois, béton et Inox, il est corsé, de couleur soutenue, riche, mêlant structure et bouquet, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, épices), avec une structure très équilibrée, de très bonne garde. Et le Margaux La Couronne de Marquis de Terme 2016, 40% Cabernet Sauvignon, 45% Merlot et 15% Petit Verdot, vignes de 35 ans en moyenne, élevage en barriques de chêne français, est harmonieux, très élégant, au bouquet subtil et intense à la fois, dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample.

Famille Sénéclauze - Directeur : Ludovic David
3, route de Rauzan - BP 11
33460 Margaux
Tél. : 05 57 88 30 01
Email : mdt@chateau-marquis-de-terme.com
www.chateau-marquis-de-terme.com
   


Château Le CAILLOU


Au sommet. Le château appartient depuis plus d?un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le Domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd?hui, c?est André Giraud qui conduit cette propriété.
Remarquable Pomerol 2018, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. Magnifique 2016, il est parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, charnu et concentré, de bouche ample aux notes de pruneau et de sous-bois. Le 2015, est un vin, parfumé et complexe, avec des arômes de fruits noirs, de cuir, d?épices, gras, c?est un grand vin très harmonieux, puissant, savoureux, de garde. ?Pour ce 2015, la nature a été extrêmement généreuse, un temps idéal jusqu?aux vendanges, avec les pluies qu?il fallait, au bon moment. De très belles maturités avec des jus très noirs, une récolte très homogène.?
Voir le château La Tour du Pin Figeac à Saint-Émilion.

Famille Giraud
41, rue de Catusseau
33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 06 10
Email : giraud.belivier@wanadoo.fr
www.giraud-belivier.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019

 



MANNOURY


Château GRAND-MOULIN


Domaine GUIZARD


Edouard BRUN & Cie


Champagne R.H. COUTIER


LEJEUNE-DIRVANG


Château GAUTOUL


Jean Pol HAUTBOIS


De VENOGE


Château BOUSCAUT


Cave de ROQUEBRUN


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine des RAYNIÈRES


Château La MOULINE


Pierre BOURÉE Fils


André DEZAT et Fils


Domaine PETIT & Fille


Pierre FRICK et Fils


Domaine La MEREUILLE


Château DESMIRAIL


Château MAYNE LALANDE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine du CHAILLOT


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BOIS CARRÉ


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Yvon MOUSSY


Château HAUT-CALENS


Château BELLE GARDE


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château LAFARGUE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE ROSIERS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALARY


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales