Terroir Vins

Edition du 28/05/2019
 

Vignobles CAPDEMOURLIN

Famille

Château BALESTARD La TONNELLE


Pour Jacques et Thierry Capdemourlin, “la vendange 2018 a été formidable pour toutes nos propriétés. Que ce soit au Château Ballestard La Tonnelle, au Château Cap de Mourlin ou au Château Roudier. L’arrière-saison chaude et ensoleillée, le climat très sec, ont permis aux raisins de parfaire leur maturité. Pas une goutte de pluie pendant les vendanges, toutes les conditions étaient réunies pour présager un très grand millésime. A l’élevage en barriques, tout se passe très bien, ce millésime bénéficie des mêmes soins apportés. Il se distingue déjà par un bel équilibre, une élégance. Certes, il a des degrés un peu plus élevés que d’habitude, mais cela lui permettra de durer dans le temps. Pour le 2017, nous avons rentré des quantités moindres à cause du gel mais, ce que nous avons récolté était très beau. C’est un millésime très fin, de jolies couleurs, des tanins soyeux, un vin déjà très savoureux et accessible à la dégustation. Quant au 2016, c’est un très grand millésime, un vin très riche, exceptionnel, le 2015 est lui aussi un très grand millésime, un vin généreux avec de l’onctuosité, décidément, nous sommes gâtés, la nature nous a donné une belle série de millésimes!“

   

Vignobles CAPDEMOURLIN

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 74 62 06

Email : info@vignoblescapdemourlin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château FONROQUE


La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c'est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d’un nouveau cuvier est d'ores et déjà à l’étude. Selon Alain Moueix , “2018 n’a pas été une année facile au niveau viticole puisque nous avons eu un printemps humide et une pression mildiou inconnue jusqu’alors, il a fallu batailler… Nous sommes en Bio au Château Fonroque depuis 2002 et cela a été l’année la plus compliquée que j’ai connue. Nous avons fait de petits rendements de 30 hl/ha, et un peu moins même au Château Mazeyres où les sols plus légers ont souffert de la sécheresse de l’été. La vigne a subi un stress et les baies étaient toutes petites. Nous avons toutefois obtenu des vins concentrés, riches et c’est finalement un très beau millésime. Les vins sont à la fois puissants tout en étant abordables avec des tanins pas trop secs, ni amers, mais qui offrent beaucoup de douceur. Nous évoluons vers des élevages avec de moins en moins de bois pour mettre le fruit en valeur. Nous mettons la moitié en barriques ou dans des petites cuves ovoïdes et le reste en foudres. Nous voulons que le bois soit fondu dès la mise en bouteilles. Le 2016 est, pour moi, à ce jour, le plus grand millésime que j’ai eu la chance de travailler. C’est un millésime qui d’ailleurs a eu une climatologie un peu comparable à celle de 2018. C’est un vin très riche, beaucoup de douceur, de raffinement, d’élégance. Présence d’un très bel équilibre contrairement au 2015, qui lui, est un millésime plus solaire, un peu atypique. Le 2016 est vraiment un grand millésime classique de Bordeaux. Le bel été indien nous a permis de récolter à pleine maturité, nous n’avons pas d’arômes de trop cuit, le vin présente une belle fraîcheur aromatique typique de Bordeaux. Des vins avec de la complexité, de la profondeur, je compare volontiers le 2016 au 2010 et le 2018 devrait s’en rapprocher. Le 2017 est le millésime du gel, nous avons été impacté plus à Mazeyres qu’à Fonroque. Nous avons beaucoup travaillé à la vigne pour trier les raisins, nous avions marqué tous les pieds gelés et avons vendangé par lots séparés, un vrai travail de Romains ! Cela nous a permis de faire des premiers vins avec les raisins issus des vignes non gelées. Le deuxième vin est plus court en bouche, plus fluide, plus léger. En biodynamie, nous avons des outils assez efficaces, la vigne a plus de ressource, on s’est aperçu qu’elle est moins sensible à toutes sortes d’agression comme le stress hydrique, par exemple. A Fonroque, nous allons construire un nouveau cuvier qui sera opérationnel en 2020, nous l’équiperons de petites cuves pour vraiment séparer chaque morceau de parcelle, les extractions se font plus facilement dans de petits contenants car il y a moins de pression sur le marc. Les volumes sont plus faibles. A Mazeyres, nous avons beaucoup développé l’élevage en petites cuves en forme d’œuf de 7 hl, cela aide à conserver la fraicheur des vins et à mettre le fruit en valeur. Depuis 2014, on constate que les vins de Mazeyres ont beaucoup plus de fraîcheur, de verticalité, de tonicité. Nous allons augmenter notre proportion de Petit Verdot en doublant la quantité. Le deuxième vin va en bénéficier !” Remarquable Saint-Émilion GCC 2016, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur. Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges (cerise), en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet.

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
Site personnel : www.chateaufonroque.com

Domaine Daniel DAMPT et Fils


Un domaine de 35 ha (et bientôt 40), et une lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur propriété son caractère familial traditionnel. Le fils Vincent, a rejoint son père après avoir fait ses études et un stage en Nouvelle-Zélande. Il est rejoint, à son tour, par son frère cadet Sébastien, qui a terminé des études viti-œno-commerciales à Beaune et effectué un stage en Australie. Leur Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, de belle robe dorée, est tout en structure et parfums, il a un nez de petits fruits frais, c’est un beau vin ample et persistant, de bouche savoureuse avec des petites notes de pêche jaune et de rose. Le Premier Cru Vaillons 2016 est un vin très savoureux, de teinte délicatement dorée, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables nuances d’agrumes, qui allie fraîcheur et structure, tout en nuances, typé comme cet autre Premier Cru Les Lys 2016, très charmeur, de jolie robe, tout en charpente, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la narcisse, de bouche fruitée, à déboucher, par exemple, sur une salade de riz aux coquillages et crustacés ou un millefeuile de saumon fumé. Quant à ce Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, avec des senteurs de noisette et de lis, c’est un vin typé, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal avec des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une terrine aux champignons des bois. Le Chablis 2016, allie vivacité et rondeur, au nez à dominante de fleurs blanches et de fruits secs, très agréable comme le Petit Chablis 2016, franc et frais, tout en vivacité, idéal sur des gougères ou à l’apéritif, notamment.


1, rue des Violettes
89800 Milly
Téléphone :03 86 42 47 23
Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
Site personnel : www.chablis-dampt.com

Château La ROSE SARRON


L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé de son fils Damien qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc. “Concernant les vendanges 2018, nous explique Damien Rochet, il s’agit d’un grand millésime, nous avons été touchés par la grêle le 15 juillet, ce qui n’a pas eu d’impact sur la qualité mais plutôt sur la quantité. Pour les millésimes à la vente cette année, nous allons être sur les 2017 et 2018 pour nos blancs classiques, sur la cuvée Anaïs 2016, et en rouges, les 2016 et 2015 pour la cuvée Damien.” Vous allez aimer ce Graves rouge cuvée Damien 2015, parts égales de Merlot et Cabernet-Sauvignon, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Graves rouge 2016, est charnu, il a une belle robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée. Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2016, 60% Sémillon, 40% Sauvignon, dont la fermentation malolactique est faite en partie en fût de chênes, puis élevage en barriques pendant un an, il a une jolie robe jaune paille, au nez de noix et de fruits frais, bien rond et aromatique. Quant au Graves blanc 2017, majoritaire en Sémillon, le reste en Sauvignon et Muscadelle, il est tout en arômes, parfait avec une marinière de coques ou un tempura de langoustines.

Philippe Rochet
3, Sarrot
33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

Earl POIRON-DABIN


Vignerons de père en fils depuis 1858. Le domaine est regroupé le long de la rivière Maine avant qu?elle ne se jette dans la rivière Sèvre. Les deux frères, Laurent et Jean-Michel, exploitent 70 ha de vignes avec une variété de 10 cépages qui surprennent par leur expression. Terra Vitis.
?Un grand sol à vigne doit avoir deux qualités essentielles : la faculté de bien se drainer et de pouvoir conserver une humidité même en période très sèche. Ce sont des sols chauds sans trop de fertilité. Nos vignes amènent des raisins sains et parfumés. Deux Roches composent notre sous sol en parfaite symbiose : des schistes granitiques de grande valeur viticole permettent à la vigne de s?infiltrer dans les failles ; une pierre brune et tendre fissurée de haut en bas offre au vin qui en résulte leur Côté structuré et minéral, c?est le paradis du Muscadet. Une autre grande chance de notre domaine est de posséder également un terroir exceptionnel : le granit friable dit de Château-Thébaud, son nom scientifique Granodiorite à biotite et hornblende. C?est une roche jaune avec beaucoup de quartz. On y produit également de grands Muscadets très fruités. Sur ces sols, sont aussi plantés nos autres cépages.?
Beaucoup de plaisir avec ce Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Clé du Sol de Chantegrole 2017, 100% Melon de Bourgogne, tout en subtilité, où s?entremêlent des connotations d?amande, de fruits frais, il est harmonieux, très parfumé (6,80 €).
Une référence avec le Muscadet Sèvre-et-Maine Cru Château-Thébaud 2012, 100% Melon de Bourgogne, au nez d?amande fraîche et de citron, un vin tout en bouche, alliant rondeur et vivacité, aux nuances de fruits blancs au palais, d?une belle longueur (13,30 €).
Une grande gamme IGP Val de Loire : le Pinot Noir 2017 (7,10 €), le Côt Malbec 2017, 100% Côt de Loire (7,10 €), le Pinot Gris Séduction 2017 (7,10 €) et le Mousseux demi-sec rosé Méthode Ancestrale Perle de Séduction, cépages Pinot Gris, Sauvignon Fie gris, Gewurztraminer et une touche de Grolleau noir (9 €). On peut également découvrir l?IGP Val de Loire Berligou Le Rouge Des Ducs de Bretagne 2015, 100% Berligou, un vin mêlant fruit rouges et épices, gourmand et élégant (16,30 €). Et l?IGP Val de Loire Sauvignon blanc 2017, avec une note de fraîcheur séduisante, frais, comme on les aime (7,50 €).

Jean-Michel et Laurent Poiron
L?Enclos-Chantegrolle
44690 Château-Thébaud
Tél. : 02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43
Email : contact@poiron-dabin.com
www.poiron-dabin.com


Domaine de VERQUIÈRE


Le Sablet CDR-Villages rouge 2011 (60% Grenache, 20% Syrah, 5% Cinsault et 15% Mourvèdre), issu d'un terroir argilo-calcaire et caillouteux (vendanges manuelles et vieillissement en foudres de chêne), est bien élevé, au nez de cerise confite et d'épices, très corsé, charnu, très savoureux, aux nuances subtiles d'humus, de mûre et de poivre en bouche. Excellent Vacqueyras 2011, Grenache, Syrah et Cinsault, classique, de robe intense, très parfumé (petits fruits rouges à noyau frais, humus?), avec des nuances de fruits cuits.

Romain et Thibaut Chamfort

84110 Sablet
Tél. : 04 90 46 90 11
Fax : 04 90 46 99 69
Email : chamfort@domaine-de-verquiere.com
www.domaine-de-verquiere.com


FRANCOIS-BROSSOLETTE


François Brossolette, dans la vigne depuis plus de vingt ans, adore être sur le terrain. En épousant Sylvie François, fille de vigneron, ils ont accolé leurs deux noms sur leur Champagne.
Dans le guide avec le Champagne brut Prestige, Pinot Noir et Chardonnay à part égales, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations délicates de chèvrefeuille et d'abricot sec, à servir avec des choux à la crème ou un cake aux fruits confits (18,40 €).
Très agréable brut Réserve, 57% Pinot Noir et 43% Chardonnay, de robe or vert, aux bulles fines et légères, où dominent les fruits mûrs, une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée et persistante, alliant finesse et structure, une bonne rondeur, très aromatique (16,90 €). Et le brut rosé, au nez concentré où dominent la rose et les fruits à noyau mûrs, de mousse abondante, très bien dosé, alliant charpente et finesse, de bouche puissante (17,50 € environ).

François Brossolette et Sylvie François
42, Grand-Rue
10110 Polisy
Tél. : 03 25 38 57 17
Email : francois-brossolette@wanadoo.fr
www.champagne-francois-brossolette.com



> Les précédentes éditions

Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017

 



H. GOUTORBE


Château DESMIRAIL


LAURENT-GABRIEL


Domaine du JAS D'ESCLANS


Château REDORTIER


Domaine GOURON


Château La GRACE FONRAZADE


Domaine de NOIRÉ


Domaine Albert JOLY


Domaine MORTET Père et Fils


Château CANON-CHAIGNEAU


Jean-Michel PELLETIER


Château La ROSE SARRON


Château La ROSE-POURRET


Château BELLEGRAVE


A. MARGAINE


Château La CAMINADE


Domaine Le CAPITAINE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine du LOOU


Château de CREZANCY


Vins LAMBERT


Pierre MIGNON


Château BEYNAT


Château de CÔME


CASTELNAU


Xavier LECONTE



CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU DE BEAUREGARD


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales