Terroir Vins

Edition du 24/03/2015
 

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Exemplaire

Gérard TREMBLAY

Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille.


Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 hectares avec son épouse Hélène et son fils Vincent. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. "Les 2011 sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et ils ont suffisamment de matière pour durer dans le temps, précise Vincent Tremblay. Le 2010 a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime. Le 2012 exprime une belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. Le 2013 a été une année plus difficile, pour la culture des vignes, 1/3 de récolte en moins suite aux conditions peu favorables. Tout d’abord, lors de la floraison, puis vint ensuite la sécheresse, une année avec des excès... mais, grâce à notre savoir-faire et à nos terroirs, nous nous en sortons plutôt bien. Qualitativement, les 2013 sont bons, un vrai millésime de vigneron ! Il y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. Je travaille avec mon fils Vincent depuis maintenant plusieurs années et, depuis peu, nous sommes rejoints par ma fille Éléonore qui vient seconder mon épouse."
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution. 2006 : les arômes de fruits mûrs, de coing notamment, sont caractéristiques. Des vins avec du gras, très agréables dans leur jeunesse mais de belle garde. 2005 : des arômes de fruits mûrs mais avec du gras et de la minéralité, les vins, très puissants, présentent un très bel équilibre avec une acidité normale. 2004 : l’année classique Chablis avec un parfait équilibre et une grande minéralité. Des vins très élégants et complexes, très typés Chablis.

   

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98
Télécopie : 03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
BOURG NEUF
GUILLOTERIE (S)
GAUDRELLE (V)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
RAYNIÉRES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


SARRY
André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
TROTEREAU (Q)
VATTAN (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT
Thierry VERON (S)
LECOMTE
M. E. ROBLIN (S)
S. DAGUENEAU (S)
VILLALIN
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
PICARD (S)
FOUASSIER (S)
PRÉ SEMELÉ (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
Le CAPITAINE (V)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
TEVENOT (Cheverny)
TOURLAUDIÈRE
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE
COIRIER (Fiefs Vendéens)
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)*
(MOINES (Sav))
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
TREUILLET
TEILLER (MS)
NEVEU
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
MATIGNON (CL)
DULOQUET (CL)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
BEAUREGARD (S)
MUSCADET
AUTRES
Henri POIRON
POTARDIÈRE
VILLEMONT (Haut-Poitou)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TABORDET*
(THAUVENAY)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(POITEVINIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la PETITE CHAPELLE


Un vignoble familial (depuis 4 générations), conduit en lutte raisonnée, de 33 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques de son appellation. Savoureux Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2011, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche (mûre, épices...), aux tanins très équilibrés. Le Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Tradition est une réussite dans les trois millésimes : 2013, encore jeune, d’un beau rouge profond, le nez est complexe et fruité avec une dominante de cerise; 2011, de jolie robe pourpre, avec des notes de mûre et de poivre, est de bouche à la fois puissante et ronde; et 2010, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, classique, bien fondu au palais. Tout en nuances, le Cabernet de Saumur rosé 2013, subtilement épicé, est également très séduisant, d'une grande persistance aromatique en finale.  Si le Saumur blanc 2013 joue sur la délicatesse, le Saumur blanc Ancestrale 2010 associe fraîcheur et densité, très aromatique (rose, tilleul), tout en structure et parfums, puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche. Joli Crémant de Loire brut rosé, un vin charmeur, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruits frais et de violette, de jolie mousse fine comme le Crémant de Loire brut blanc, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Remarquable Coteaux de Saumur blanc moelleux 2013, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé, de belle garde, naturellement, comme en atteste ce 1997 regoûté cette année, riche au nez, d’une grande complexité où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche cuite, de bouche puissante et d’une longue finale.

Laurent et Chantal Dézé
4, rue des Vignerons
49400 Champigny
Téléphone :02 41 52 41 11
Télécopie :02 41 52 93 48
Email : deze.laurent@orange.fr

Château PIRON


Le domaine du château s'étend sur 16 ha d'un seul tenant dont 12 ha de vignes plantées sur un sol argileux avec une assise calcaire. "J'ai le respect du terroir qui donne le goût au vin, précise Gilles Fressineau. Pas de produit standardisé, pas de complaisance à une mode, je préfère utiliser la nature et mon terroir privilégié pour réaliser un vin authentique qui ne ressemble pas à tous les vins et qui a sa personnalité. J'élève mon vin suivant la tradition transmise par mon père sans céder aux sirènes du commerce. Mon vin, j'en suis fier, il est le résultat d'une alchimie entre ma vigne et l'homme que je suis." Cela se ressent dans son Montagne-Saint-Émilion 2011, de robe pourpre soutenu, d’une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d’épices, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de notes giboyeuses, savoureux en finale. Beau 2010, qui unit harmonie et richesse alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution. Le 2009, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, aux tanins riches et bien équilibrés, dégage un nez intense de cerise, de fraise et d’épices, onctueux et persistant au palais.

Domaine Fressineau Frères

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 61 57
Télécopie :05 57 74 61 57
Email : chateau.piron@free.fr
Site personnel : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com

Domaine Les CASCADES


Un petit vignoble de 6 ha en conversion vers l'agriculture biologique. Des propriétaires passionnés : par leurs ânes et moutons, qui s'occupent de tondre l'herbe, et par la volonté d'élever des vins francs que l'on partage généreusement. Coup de cœur pour ce Corbières rouge 2011, structuré, coloré, de bouche fondue et puissante à la fois. La cuvée Galaura rouge 2011 est plus complexe, aux arômes de prune, très parfumé en bouche. Belle cuvée S 2011, Grenache, un vin sans sulfites, un vin de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d'une jolie finale épicée.  Excellent blanc cuvée RC 2012, fin et riche à la fois, avec ces notes complexes de fumé, de pêche et de noix, de bouche persistante. Le rosé cuvée M 2011 est tout aussi séduisant, de bouche ample et finement parfumée (petits fruits rouges frais, rose...), un vin classique et distingué, , tandis que le rosé Cascades 2013, qui fleure l'abricot et la pêche, apporte vivacité au palais.  Gîte sur place, et, pour les amateurs, une jolie production de bières artisanales.

Laurent et Sylvie Bachevillier
4 bis, avenue des Corbières
11220 Ribaute
Téléphone :06 88 21 84 99
Email : domainelescascades@yahoo.fr
Site personnel : www.domainelescascades.fr

DOMAINE PICHARD


Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone :05 62 96 35 73
Télécopie :05 62 96 96 72
Email : domainepichard@vinsdusiecle.com
Site : domainepichard


> Nos dégustations de la semaine

Domaine SAINTE-LUCIE


Situé au pied de la Montagne Sainte-Victoire, le Domaine, crée en 1978 par Michel Fabre, s’étend sur 40 ha. Depuis 2005, les enfants ont intégré le domaine à l’issue d’études viti-vinicoles, de marketing commercialisation du vin et de stages dans les vignobles Français et étrangers. Avec des vignes âgées de 35 ans en moyenne, le vignoble conduit en double cordon, est planté sur des sols secs et caillouteux.
J’ai particulièrement apprécié ce Côtes-de-Provence Sainte Victoire Domaine Sainte-Lucie cuvée L’Hydropathe rosé 2013, issu des Syrah (60 %) et Grenache (40 %), raisins issus des vignes les plus proche de la Sainte-Victoire, macération pré-fermentaire à froid 5 heures, pressurage avec protection contre les oxydations, fermentation à basse température... le tout donnant ce vin d’une belle robe pétale de rose, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche (12 €). Excellent Made in Provence Premium rouge 2011, macération 21 jours (80% Syrah, 2 % Cabernet-Sauvignon), élevage en barriques 9 mois avec soutirages réguliers pour assouplir les tanins et clarifier les vins, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, d’excellente évolution (15 €). Le Côtes-de-Provence Made In Provence Premium rosé 2012, 60% Syrah, 30% Grenache et 10% Rolle, 4 mois sur lies fines, est d’une belle robe rose clair, aux arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable (10 €). Goûtez le Côtes-de-Provence Made In Provence blanc 2012, pur Rolle, dense et floral en bouche, très harmonieux, qui sent bon les noisettes et le coing (8 €), et, au même prix, le MIP Classic rouge.


Vignobles Fabre & Philip

Château de la BRUYÈRE


Au sommet de leur appellation. Le Château, repris en 2011 par la famille Walther, est un ancien fief de l’abbaye de Cluny. Ce vignoble de 30 ha de vignes anciennes implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés, produit des vins savoureux. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité.
Excellent Mâcon-Igé Vieilles vignes rouge 2011, élevé en fûts de chêne, qui allie structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, un vin tout en souplesse mais bien charpenté et d’excellente évolution.  Le Mâcon-Igé blanc Vieilles vignes 2011, pur Chardonnay, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistante au nez comme en bouche, bien typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), est très abordable (8 e environ). Le Mâcon-Igé blanc 2012, tout aussi séduisant, bouqueté, complexe, associe fraîcheur et structure, au nez citronné avec des nuances de chèvrefeuille, Très agréable, le Mâcon-Igé rosé, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse.
Goûtez le Bourgogne blanc 2010, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2010, élevé également en fûts, séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, un vin bien équilibré, ample, aux tanins mûrs, tout en bouche. Il y a encore le Mâcon-Igé rouge 2011, de très bonne bouche, charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, aux notes de groseille et de sous-bois.
Famille Walther - Scev de la Bruyère

Domaine Les 3 CELLIER


À la retraite de leur père en 2007, les trois fils, Ludovic, Julien et Benoît, prennent la succession et le Domaine voit le jour en Août 2007. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée.
“Les 2012 et 2013 sont de petits millésimes en quantité, m’explique-t-on, surtout le 2013, mais sont très concentrés; 2013 : équilibre des Ph sur l'opulence, d'où très beau millésime; 2012: jolie maturité, rond, gourmand, belle puissance.”
On le voit avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2012, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant, de bouche savoureuse, qui poursuit son évolution. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2011, typé, associe couleur et matière, au nez à dominante de fruits frais et d'humus, riche et subtil, de bouche dense.
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2011, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, avec cette couleur profonde, au nez complexe de fruits mûrs, aux tanins souples mais bien présents, est un vin qui emplit bien la bouche, de belle garde. Le 2010 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, de poivre et de réglisse (35,80 €).
Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2011, Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudre, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse. Beau 2010, médaille de Bronze Paris 2012, de robe pourpre, est une réussite, un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite et de cuir, alliant structure et élégance en bouche. Le 2009, médaille d’Argent Beaune 2011, est très riche au nez comme en bouche, de grande structure, de couleur intense, au nez complexe où dominent les épices et la vanille, de garde, naturellement (17,50 €). Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Réserve 2012, parfumé (cassis, fraise des bois, épices), est d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. Le 2011, de couleur profonde, est bien corsé, aux notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, un vin de belle structure, ferme.
Très séduisant Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L’Insolente 2012, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, qui possède cette touche de “fumé” de caractère, un vin où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux en bouche (20 € environ). Goûtez aussi le CDR rouge 2012, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, tout en bouche. 

Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 02 04 62
Fax : 04 83 07 58 58
Email : les3cellier@hotmail.fr
www.vinsdusiecle.com/domainedes3cellier
www.3cellier.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Pierre et Bertrand COULY


Château MIRE-L'ÉTANG


Château HAUT-CALENS


Domaine VIRELY-ROUGEOT


A.MARGAINE


Château des BROUSTERAS


Henry NATTER


Château TOUR-du-ROC


Domaine de la CHAISE


Gaston CHIQUET


Domaine La MEREUILLE


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine du PIALENTOU


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Clos RENÉ


Château LUCHEY-HALDE


BARON ALBERT


Château LARRAT


Château BELLEGRAVE


Château PIRON


Domaine BERTHAUT


Domaine Bel Avenir


Château CLOS DES PRINCE


Château LECUSSE



DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE RENE RUTAT


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales