Terroir Vins

Edition du 22/03/2022
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique depuis 21 ans. ! Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant ses crus les plus prestigieux. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées. Coup de cœur pour ce Canon-Fronsac 2019, un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, bien charnu, très parfumé en bouche, d’un bel équilibre pour ce grand millésime classique.  Beau 2018, particulièrement harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et avec de la matière. Le 2016, (médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2019), très typé, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, il est classique et élégant, avec de la matière et une bouche chaleureuse, un vin racé comme on les aime, qui développe en finale des connotations délicates de fruits macérés et de poivre, de garde. Vous aimerez aussi ce Bordeaux Supérieur Château Galand 2019, délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde. Excellent 2018, tout en bouche, riche et coloré, aux arômes de cassis, corsé, aux tanins harmonieux et équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Le 2016, médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2019, coloré, au nez dominé par la mûre et la framboise, de bouche ample où se retrouvent la griotte et la prune.


La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
Site personnel : www.chateaufronsac.com

Château LAJARRE


Toujours à la tête de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, et argilo-calcaire, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. Grégory Lovato nous raconte : “vendanges 2020 sous un grand soleil fin Septembre, elles se sont étalées durant une quinzaine de jours. L’état sanitaire des raisins était parfait que ce soit les Merlots ou les Cabernets francs, ce qui nous a permis de faire les vinifications sans soufre sur l’ensemble du volume produit. En bref, qualité et quantité sont très satisfaisantes. Un très joli millésime avec beaucoup de couleur, une superbe concentration, un très joli fruit. A la vente nous proposons les 2017, 2018 et 2019. Bordeaux Supérieur Cuvée Eléonore 2018, Bordeaux Supérieur Château Lajarre 2019 élevé en cuves. Un très joli vin sur le fruit assez comparable au 2020 d’ailleurs, d’une belle concentration, c’est ce qui caractérise ces deux millésimes vraiment superbes. Vinification en intégralité sans soufre. Depuis 2019, une partie de l’élevage se fait dans cinq amphores de 9 hl pour une nouvelle cuvée. Le nom n’est pas encore définitif, mais je pense à l’Amphore du Château Lajarre… ou quelque chose d’approchant !” De nouveau une réussite avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2018, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample, généreux, riche, d’une fort belle structure. Le 2017 est tout en bouche, avec des notes caractéristiques de cassis et d’épices, de garde.  Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur 2018, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi médaille d’Or Concours Général Agricole Paris. Le 2017, médaille d’Or Feminalise et Los Angeles Wine Competition, bien classique du millésime, dégage des notes de mûre et d'humus, un vin aux tanins ronds, de bouche charnue.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit , dès 1988, la société est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3). Selon Jean-Pierre Toxé, “en 2020, nous avons fait une belle vendange, pas de très gros volumes, 30 hl/ha. Une très belle qualité avec des maturités au top grâce à nos vieilles vignes de 50 ans. Pour notre cuvée haut de gamme Embellie de Franc Lartigue, nous avons fait une vinification intégrale en amphores, ce qui donne des vins très concentrés, élevés 18 mois en barriques, cela donne une superbe structure au vin. C’est une cuvée que nous ne produisons que dans les grandes années, ce fut le cas en 2010, 2015 et maintenant 2020. C’est une production assez confidentielle, on est sur le fruit, les premières dégustations du 2020 sont très prometteuses. Château Franc Lartigue 2018 : très belle matière, robe soutenue, vin légèrement boisé que je conseille de carafer avant la dégustation. En 2020, comme nouveauté, nous sortons un Saint-Emilion AOC, une entrée de gamme plus accessible, Mélodie de Franc Lartigue, disponible dès maintenant. Pour le Château La Grande Rouchonne, ce sont les 2016 et 2018 qui sont proposés, des vins vendus en grande distribution. Beaucoup de rondeur, pas trop de matière, des vins flatteurs. Nous envisageons de passer en Bio d’ici 3 ans.” Superbe Saint-Émilion GC Château La Grande Rouchonne 2018, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, un vin dense qui dégage une jolie bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée. Beau 2016, aux nuances finement toastées, riche en matière, d’excellente évolution. Leur Saint-Émilion GC Château Franc-Lartigue 2018, Merlot 70%, Cabernet franc 15%, Cabernet-Sauvignon 15%, l'élevage se fait durant un an en barriques avec 1/3 de futs neufs, 1/3 de un an, et 1/3 de 2 ans. 2018, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, aux nuances de fruits noirs confiturés. Le 2016 est velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
2 la Rouchonne
33330 Vignonet
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site personnel : www.vignobles-petit.com

HENRY NATTER


Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Ils nous régalent avec le Sancerre cuvée François de la Grange 2016, vif et fin, de bonne bouche aux notes de tilleul, au nez d’amande, tout en fruits, bien typé. On est aussi sous le charme avec ce Sancerre blanc 2018, issu du terroir des terres blanches, tout en suavité, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, avec une note de fraîcheur très séduisante au palais. Goûtez le Sancerre rouge 2017, aux notes de framboise, d’une belle robe intense, très structuré au nez comme au palais. Et toujours le formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2015, vinification et élevage en fûts de chêne, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche et structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. Séduisant Sancerre rosé, toujours le meilleur de l'appellation, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur, et un superbe effervescent Secret d'Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, croquant en bouche, très désaltérant en finale.


Place de L'Eglise
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Email : info@henrynatter.com
Site : henrynatter
Site personnel : www.henrynatter.com


> Nos dégustations de la semaine

Diogène TISSIER et Fils


Une maison familiale fondée par le grand-père Diogène Tissier en 1931. Aujourd?hui, c?est Vincent (3e génération), petit fils de Diogène, et son épouse Nathalie qui perpétuent l?histoire de cette maison. Ils travaillent toujours en famille avec Catherine (leur cousine) et son fils Benoît (4e génération) qui font parti de leur équipe de salariés. Les vinifications se font en cuves ou en fûts champenois de 2015. 
Nous avons très bien dégusté ce Champagne Carte Noire, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées, associant élégance et puissance, d?une grande persistance au nez comme en bouche. Le brut, avec des dominantes d?abricot et de tilleul, où s?associent rondeur et distinction, à la fois fin et bien charpenté, d?une belle finale et d?une belle complexité. 
Très savoureux Champagne Blanc De Blancs, médaille d?Argent concours mondial Bruxelles 2017, 100% Chardonnay, tout en charme, complexe, au nez de petites fruits frais (citron) et une dominante de lis, très bien équilibré en acidité, une cuvée puissante et bouquetée (17,20€). Jolie cuvée n°17, grande médaille d?Or concours mondial Bruxelles 2016, 50% Chardonnay, 33% Pinot Meunier et 17% Pinot Noir, de mousse persistante et légère, floral, frais, aux nuances de pain grillé et d?abricot, de bouche riche, fruitée et fraîche (22,50€).
Et goûtez aussi ce rosé brut, médaille d?Argent concours mondial Bruxelles 2017, 20% Pinot Noir, 20% Pinot Meunier et 60% Chardonnay, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise?), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse (17,50€).

Vincent et Nathalie Tissier
10, rue du Général-Leclerc
51530 Chavot-Courcourt
Tél. : 03 26 54 32 47
Email : diogenetissier@hexanet.fr
www.champagne-diogene-tissier.com
 


BARBICHON


Particulièrement bien classée. Vignoble familial de 9 ha, c?est désormais la quatrième génération qui gère le domaine et cultive la vigne en Bio depuis 2010 et 2012 pour la Biodynamie.
Leur Champagne Blanc De Noirs est une belle réussite, avec des dominantes d?amande et de miel, il est tout en bouche, riche et complexe, de jolie robe dorée, de mousse abondante, c?est une cuvée très bien équilibrée (30,80 euros), Le Champagne Blanc De Blancs, a un nez frais et fleuri, mêle puissance et séduction, il est de mousse légère, aux notes de lis et d?abricot frais au palais, savoureux sur une tarte fine aux cèpes de Bordeaux ou sur une pavlova (35,10 euros).
On se fait également plaisir avec le Champagne Réserve 4 Cépages, les 3 Cépages traditionnels plus le Pinot Blanc (31,20 euros), et cet Extra brut, 70% Chardonnay, 26% Pinot Blanc et 4% Pinot Noir, non dosé, donc, ce qui lui confère cette vivacité charmeuse, avec des notes d?agrumes, tout en nuances d?arômes, de mousse persistante et légère (37,80 euros). Goûtez aussi le Champagne Rosé de Saignée, Pinot Noir, il est riche au nez comme en bouche, de mousse fine, de jolie robe, d?une belle charpente, à découvrir sur une volaille rôtie ou une tarte aux abricots (34,80 euros).

Thomas et Maxime Barbichon
8, rue de la Vereille
10250 Gyé-sur-Seine
Tél. : 03 25 38 22 90
Email : contact@champagne-barbichon.fr
www.champagne-barbichon.fr
 


Château SIRAN


Le Château Siran est l?un des rares domaines bordelais à appartenir à la même famille depuis 160 ans. Depuis 2007, Edouard Miailhe en assure la direction, et représente la 7e génération. ?Cette année sera marquée par une mise en pratique d?un travail, initié depuis plusieurs années, sur nos responsabilités en matière d?environnement. Si la propriété pratique, depuis les années 2000, une viticulture raisonnée, nous allons plus loin en utilisant des produits organiques et en réduisant drastiquement l?utilisation de produits phytosanitaires, désormais limités à la seule lutte contre l?oïdium et le mildiou. Siran bénéficie avec ses 88 ha, d?un écosystème favorisé par un environnement de bois, de prairies, d?étangs et de bassins, d?un verger encadrant un vignoble de 25 ha.?
Très réussi Margaux 2018, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, commence à s'apprécier sur une cuisine délicate, comme un gigot d'agneau, pommes duchesse. Le 2017, a des notes de cassis mûr, d?épices et de fumé, il est savoureux en bouche, concentré, parfumé, typé.
Agréable Margaux S de Siran 2018, de couleur profonde, il a des tanins qui se fondent bien, des arômes de fruits cuits (cassis, griotte). On termine sur ce Bordeaux Saint-Jacques de Siran 2018, à dominante de prune et d?humus, de bouche avec cette saveur d?épices persistante.

Édouard Miailhe
13, avenue du Comte JB de Lynch
33460 Labarde
Tél. : 05 57 88 34 04
Email : visites@chateausiran.com
www.chateausiran.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020

 



Domaine COURÈGE-LONGUE


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Maison MOLLEX


Domaine François BERTHEAU


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château MAYNE LALANDE


Domaine PETIT & Fille


Château BELLES-GRAVES


Château NOZIÈRES


Château du MOULIN VIEUX


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Domaine de TORRACCIA


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Domaine LUQUET depuis 1878


BERTHELOT-PIOT


Château HENNEBELLE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


De VENOGE


Domaine Le CAPITAINE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château des PEYREGRANDES


Domaine de L'HERBE SAINTE


LEJEUNE-DIRVANG


Domaine de la PALEINE


Domaine de L'OLIVETTE


Château FONTBONNE


BADER MIMEUR


Cave de ROQUEBRUN


Domaine Pierre GELIN


Château Les GRAVES


Domaine La MEREUILLE


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


ROYER Père et Fils


Château FONROQUE


Vignobles GASSIES-GAUTEY



CHARLES SCHLERET


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CLOS TRIMOULET


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales