Terroir Vins

Edition du 20/09/2016
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
GIMARETS
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Jean BARONNAT
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
FLACHE SORNAY
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
Arnaud BRIDAY/CHERS
DUFOUR
FOREST
GAGET
MONTILLETS
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
BERNE
ROTISSON (B)
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
GUELET
PAMPRES D'OR (B)
FERRAUD ET FILS
FOURNELLES
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
GARANCHES
A. CHARVET
CHATELET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
MEUNIER (Bugey)
SARTO DE L'ABY (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
ANGELOT
CHEVIGNEUX (Bugey)
LAMBERT (Sa)
Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX
MADONE (Côtes du Forez)
TISSOT (Sa)
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Michel GUIGNIER
DONZEL
VOLUET*
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
PETIT (Ju)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus. Une réussite avec ce Saint-Émilion GC 2013, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, un vin parfumé et fin, tout en bouche, à dominante de rondeur, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction. Excellent 2012, alliant puissance et distinction, charnu, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits, de bouche riche, aux tanins équilibrés. Le 2011, savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant aux papilles, à déboucher sur une côte de veau panée à la milanaise ou un pigeon aux légumes, par exemple.   Le Castillon Côtes de Bordeaux 2012, pratiquement un pur Merlot (95%, et 5% Cabernet-Sauvignon), est fort bien élevé, charnu, de couleur grenat, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site personnel : www.vignobles-petit.com

Domaine de TORRACCIA


Domaine de 43 ha plantés en majorité de cépages corses anciens (45 hl/ha et qualification Agriculture biologique depuis 2000), sur un sol d’arènes granitiques sur coteaux à forte pente, orientés sud-est. Labours, vendanges à la main, degrés alcooliques naturels... “Christian Imbert a planté il y a plus de quarante ans de cela, raconte-t-on, sur les coteaux d’arènes granitiques orientés au sud-est, 43 ha de vignes, uniquement en plants nobles, se fixant dès ses débuts pour objectif la création d’un vignoble pouvant donner un cru de qualité. En rentrant du Tchad, en 1964, Christian Imbert se rend acquéreur du Domaine de Torraccia pour lequel il tombe amoureux. Il démaquise, déplace ou détruit des rochers, aménage un sol qui, en dehors de vigne familiale, n'avait jamais accueilli de ceps. Loin de la mode de l'époque, il plante des variétés typiques de la Corse, et entreprend la bataille pour les AOC de Corse, crée l'UVA Corse (en 1972), regroupant les meilleurs vignerons embouteilleurs. Le domaine s'étoffe, la culture reste traditionnelle.” Voilà bien un grand Vin de Corse Porto-Vecchio rouge cuvée Oriu 2011 Bio, 80% Niellucciu et 20% Sciaccarellu, ntense et bien parfumé, de jolie robe soutenue, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, un vin corsé et charpenté, avec, en bouche, des nuances de petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, parfait avec un cuissot de lapin au romarin ou des magrets de canard en croûte de sel. Le Vin de Corse Porto-Vecchio blanc cuvée Oriu 2015 Bio, marqué par son pur cépage Malvasia, harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes mûrs et une touche de musc. Le Vin de Corse Porto-Vecchio rosé cuvée Oriu Bio, 80% Sciaccarellu et 20% Niellucciu,de robe brillante rose clair, allie fraîcheur et charpente, tout en bouche, avec des arômes subtils, un vin particulièrement typé, très agréabe.

Christian Imbert et ses Fils

20137 Lecci
Téléphone :04 95 71 43 50
Télécopie :04 95 71 50 03
Email : torracciaoriu@wanadoo.fr

Château LAUDUC


Domaine de 100 ha, situés sur 8 communes bordelaises, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2012, élevé en barriques 15 mois, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin classique, de très bonne structure, fin mais avec de la matière, aux tanins amples, de bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2012, tout en bouche, aux tanins savoureux, au nez de petits fruits (mûre, cassis), allie finesse et charpente. Excellent Bordeaux blanc 2015, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine et persistante. Très joli Clairet 2015, aux nuances de fraise et de poire, avec cette pointe de nervosité présente, d’une jolie souplesse en bouche, avec une finale épicée, très flatteur comme le rosé 2015, qui sent la rose et la mûre, parfait sur des gougères ou des rougets grillés. Goûtez le Château Flamand Bellevue rouge 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, dense, d'une belle longueur, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices.

Famille Grandeau
Domaine de Bellevue - 8, chemin de la Peyre
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Télécopie :05 57 34 43 58
Email : m.grandeau@lauduc.fr
Site personnel : www.lauduc.fr

CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Cette maison vous propose ce superbe Champagne Grand Cru Millésimé 2000, tout en bouche, riche et complexe, puissant et persistant, très fruité au nez comme en bouche, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie. Le Millésimé Grand Cru 2004, riche au nez, est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. Le brut Grand Cru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, obtenu par macération courte, a récolté pas moins de 4 médailles en 2010 : d’Or au concours Général Agricole à Paris et au Challenge International du vin, d’Argent au concours des Vignerons Indépendants et de Bronze à l’International Wine Challenge. Le vin est en effet remarquable, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, très savoureux. La cuvée Réserve Grand Cru, médaille d’Argent au concours de vignerons Indépendants 2010, est dense et distinguée à la fois, mêlant rondeur et nervosité, au nez de noisette et de pomme, un Champagne harmonieux. Le brut cuvée Réservée Grand Cru est un Champagne à la fois vineux et très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche. Beau Bouzy rouge 2002, de belle teinte rubis intense, au nez marqué par des arômes de mûre confite, complet et riche en bouche.

Didier et Thierry Vesselle
2, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 57 00 81
Télécopie :03 26 57 83 08
Email : champagne.vesselle@vinsdusiecle.com
Site : champagne.vesselle
Site personnel : www.champagnevesselle.com


> Nos dégustations de la semaine

Château des LÉGENDES


Un domaine de 10 ha, créé en 2002, 6 ha de vignes entre 200 et 250 m d'altitude, sur trois terroirs, basaltes noirs, schistes et argiles rouges. Récolte manuelle parcellaire.
Fidèle à lui-même, ce Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac rouge 2010, 65% de Syrah et 35% de Grenache, 12 mois en fûts de chêne, une production de 4 800 bouteilles, un vin dominé par les fruits macérés, alliant rondeur et structure, aux tanins amples, fermes et denses, qui commence à peine à s'ouvrir, de bouche soyeuse et intense. Le 2009 est riche au nez comme en bouche, d'une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé au palais. Excellent 2008, de robe rouge grenat, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, aux senteurs de fruits cuits et de violette, tout en bouche. Pourquoi hésiter ?

Christophe Deffontaines
5, rue de Barry
34700 Le Bosc
Tél. : 06 86 27 44 14
Fax : 04 67 15 06 79
Email : deffontaines@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence est remarquablement équipée et collectionne les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelque 500 ha de coteaux schisteux, en terrasses,exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Leur chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de leurs cuvées de prestige.
Selon Alain Rogier, “le 2015 est un millésime d'exception, expressif et bien équilibré, qui avait été annoncé précoce mais ne l'a pas été réellement, malgré une véraison avec 15 jours d'avance. Après les pluies de fin-Août à mi-Septembre, nous avons eu 2 semaines d'été indien avec du vent du Nord et de la chaleur, les maturités ont considérablement avancé et nous avons été confortés dans le choix d'attendre, les raisins étant superbes. Les vendanges se sont passées entre gouttes de pluie et orages. Ce millésime n'a pas été facile, mais le vignoble avait été préparé (vendanges en vert, effeuillage) ce qui a permis de récolter les raisins à maturité maximale. Le 2015 est celui des cépages méditerranéens : malgré l'été très chaud, les maturités ne se sont pas bloquées et les raisins ont bien profité et ce, d'autant plus qu'avec nos sols drainants de coteaux de schistes, ils ont pu continuer à mûrir.
La Syrah présente une grande fraîcheur, le Carignan, le Grenache et le Mourvèdre sont concentrés, bien équilibrés. Les blancs et rosés, de très belle qualité, ont beaucoup d'arômes, une bonne concentration, un bon équilibre et une superbe fraîcheur. En bref, le 2015 sera de garde avec du fruit et de la puissance.
Millésimes à la vente en 2016 : 2008, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015.
Avalanche de médailles obtenues en 2015, dont 10 en Or à Mâcon, 11 en Or et Argent à Paris, 8 en Or, 1 en Argent International Wine Challenge, 10 en Or, 6 en Argent Concours Languedoc-Roussillon…”
Fidèle à lui-même, leur Saint-Chinian Roquebrun Roches Noires rouge 2014, de robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de fruits noirs cuits, charpenté, possède des tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre. Le Saint-Chinian Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2014 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), aux senteurs de cassis mûr, d’épices et de fumé, est très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé au palais.
Excellent Saint-Chinian La Grange des Combes rouge 2014, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, complexe comme leur autre Saint-Chinian Golden Wines rouge 2013, corsé et parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin qui associe saveur et structure.
Tout en arômes, le Saint-Chinian Les Fiefs d’Aupenac blanc 2015, 70% Roussane et 30% Grenache blanc, sélection parcellaire de vieilles vignes, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, fin, sec et rond à la fois, d’une belle persistance, est à déboucher sur des crustacés. Joli Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2015, toujours bien typique de l’expression de ses cépages, 60% Grenache blanc, 40% Roussane, macération pelliculaire, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, minéral. Goûtez encore le Saint-Chinian rosé 2015, aux connotations de fraise, d’une jolie finale, et l’IGP Terrasse d’Aupenac Viognier blanc 2015, bouqueté avec des notes de noisette, de bouche souple et fraîche à la fois, sur une finale finement musquée.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Tél. : 04 67 89 64 35
Fax : 04 67 89 57 93
Email : cave@cave-roquebrun.fr
www.cave-roquebrun.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des VALLONS de FONTFRESQUE


Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc cuvée de Claire 2012, 86% Ugni Blanc et 14% Rolle, (8,50 €), qui sent bon son cépage Rolle (50%), où la suavité vient épauler une finale aromatique marquée par les arômes d’agrumes frais, est ample et de bouche persistante. Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée des Tamaris 2014, tout en arômes, un vin rond, équilibré, qui sent la groseille et les agrumes et la noix (7,50 €), de jolie teinte comme leur  IGP vin de Pays du Var rosé cuvée des Cigales 2014, Ugni Blanc et Cabernet-Sauvignon, qui développe des notes florales avec une touche de framboise (6 €).
Goûtez toujours le Coteaux-Varois-en-Provence Réserve rouge cuvée Amarante 2011, rendements volontairement limités à 20 hl/ha, vendanges manuelles et élevage de 12 mois en fûts de chêne, chaleureux comme on les aime, de belle couleur grenat, très parfumé, un vin charnu qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois.

Claire Sicamois
Camp-Redon - RD 64
83170 Tourves
Tél. : 04 94 69 01 22
Fax : 04 94 69 41 07
Email : domaine@lvdf.fr
www.lvdf.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015

 



Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


CHATEAUNET


Château les MOINES


Domaine GRESSER


Domaine Roger LUQUET


Frédéric MALETREZ


Château FONTESTEAU


Château PIRON


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Château TOUR-du-ROC


Château La ROSE- POURRET


Francis BLANCHET


Vignobles Pierre REINHART


Domaine de La VIEILLE


Château de COUDOT


GODINEAU Père et Fils


Guy CADEL


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château MONTROSE


Domaine du P'TIT ROY


Philippe de LOZEY


LEGRAS et HAAS


Château HAUT-MARBUZET



DOMAINE ALARY


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales