Terroir Vins

Edition du 20/07/2021
 

De grands vins racés et authentiques

Terroir

Domaine de SAJE


“Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité, il y a deux ans. Le Domaine de Saje représente 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignes qui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache.

   

De grands vins racés et authentiques

Jérome Mathieu
21, rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone : 06 80 95 82 53

Email : jerome@domaine-de-saje.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

SCHAEFFER-WOERLY


Au sommet, naturellement. Un vignoble de 8 ha, dont la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double, planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, une viticulture plus respectueuse de l’environnement. Maxime Woerly représente la nouvelle génération, jeune professionnel à temps plein, véritable passionné. C’est son grand-père qui a démarré la production en 1947. Ses parents sont toujours présents, mais il est désormais “le chef” de l’entreprise familiale de 8 ha depuis janvier 2016. Il a participé à la reconversion du Domaine en Agriculture Biologique en 2011, et assisté à la première récolte Bio en 2014. “L'année 2020 a super bien débuté, nous indique Maxime Woerly, un petit stress de gelées puis un été sec de Juin à Août et la récolte a débuté le 1er Septembre, nous donnant des vins de qualité, notamment pour les Gewurztraminers qui sont riches, fruités, superbes. Le Riesling Frankstein est également magnifique, de très belle matière, une certaine acidité, des arômes de fruits confits, je le rapproche du 2019. Cette année, nous avons produit un nouveau vin : un Gewurztraminer sec 2020, dosé à 13° avec de fabuleux parfums et peu d'amertume. Nous avons débuté la vente de toute notre gamme 2019.” N’hésitez pas à profiter d’un moment de convivialité auprès de cette charmante famille et d’y déguster leur exceptionnel Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2018, où la finesse prédomine, il est onctueux, parfumé (rose, iode), un vin riche et minéral, très élégant. Tout aussi remarquable, ce Riesling Grand Cru Frankstein 2018, est puissant et corsé, bien typé, tout en fruits avec une pointe de minéralité qui fait tout son charme, c’est un vin qui procure un plaisir immédiat. Très beau Riesling cuvée de L’Ours 2018, aux notes florales et finement fumées, de bouche ample, corsé, d’une longue finale. Toujours superbe encore, le Gewurztraminer cuvée Prestige 2018, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, que vous allez aimer sur une salade de moules au curry ou un feuilleté aux pointes d'asperges, et ce Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2018, très racé, d’une belle couleur dorée, un vin gras, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits cuits, très harmonieux, élégant, de belle garde. Quant au Riesling Vendanges Tardives 2015, il est succulent, d’une onctuosité parfaite, raffiné, tout en arômes, c’est un grand vin riche et complexe, très persistant en bouche, à apprécier sur un Munster ou un crumble framboise et chocolat blanc.  Ne manquez pas non plus le gîte sur place.

Maxime Woerly
3, place du Marché
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 81
Email : info@schaeffer-woerly.fr
Site personnel : www.schaeffer-woerly.com

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…).  Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.” Cette propriétaire enthousiaste peut être fière de son Lalande-de-Pomerol 2018, il est de bouche dense, aux arômes de cassis cuit et d’humus, d’une structure soutenue, de couleur profonde, au nuances délicates de fruits mûrs avec des notes de fumé au palais,et mérite un peu de patience. Le 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de bonne garde, même s’il est déjà plaisant sur un pigeon aux légumes ou une aube de bœuf.  Le 2015, médaille d’Or concours des Vins d’Aquitaine 2017, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde également.  Le 2014, médaille d’Or au Concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, il est de très bonne garde.  Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et la cannelle, c’est un vin de bouche classique et souple. Le 2012, lui, mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale, idéal, par exemple, avec un bœuf sauce Périgueux ou un foie gras de canard pané, poêlé aux poires. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

Château JOUVENTE


Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie et la transmission. Leur rêve est devenu réalité avec Château Jouvente qui a été un coup de cœur pour toute la famille. Côté cultural, la vigne est travaillée en lutte raisonnée et en bio-contrôle, ce qui permet aux pieds de vigne de renforcer leur propre résistance face aux attaques de maladie et de se développer sur un sol riche en micro-organisme. Visite et dégustation sur place. On se régale, vraiment avec ce Graves rouge 2018, issu des Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, élevé en fûts, aux tanins mûrs, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, vraiment bien fait. Tout en séduction, le Graves rouge cuvée Solal 2016 (très belle étiquette) est toujours bien charpenté, élégant, aux tanins denses, il est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Excellent Graves rouge La Fontaine de Jouvente 2018, particulièrement rond et fruité, il a une belle robe rubis, développe un nez de mûre et de fraise, des tanins fondus, qui lui donne déjà un charme certain, mais d’excellente évolution également, à déboucher, par exemple, sur un carré de porc à l'ancienne ou des aiguillettes de bœuf braisées. Le Graves blanc 2019 est très aromatique, d’une belle longueur, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de narcisse et de noix, vraiment très agréable, parfait avec une sole aux légumes ou des gnocchis de semoule aux langoustines.

D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-jouvente.fr

DOMAINE DU CLOS DU FIEF


De père en fils depuis quatre générations. Le domaine de 17 ha au total, s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5ha en plus en Chénas et 1,5ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Une référence avec leur Juliénas rouge cuvée Prestige 2017, un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne ou une côte de veau à la crème, par exemple. Le Juliénas rouge 2017 a une belle couleur aux reflets violets, où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle, quand le 2018 développe des arômes de groseille et de mûre, un vin puissant et typé en bouche, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le Saint-Amour Capitans 2018, sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Le vin est superbe, puissant, capiteux, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles de fruits rouges sur- mûris, il a des tanins bien fondus, un vin très harmonieux. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2018, est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), harmonieux, de bouche franche à déguster sur une terrine de poisson ou un pavé de cabillaud aux cèpes. Le Beaujolais-Villages rouge Domaine du Clos du Fief 2018, au nez dominé par le cassis et la framboise, est un vin classique, franc et charmeur comme on les aime, tout comme le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay 2018, fruité et gourmand, tout en charme. Nombreuses récompenses obtenues.


Les Gonnard - Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Email : domaine@micheltete.com
Site : micheltete


> Nos dégustations de la semaine

Château CANTELOUBE


Domaine Les GRANDES COSTES


L?exploitation de cette propriété familiale est interrompu à la retraite du grand-père Joseph en 1992. Son petit fils Jean-Christophe décide de changer de vie et de faire de sa passion un métier en 1999. Après une formation viti-œno à Agropolis Montpellier, il achète vignes et terres qu?il plante, et construit la cave de vinification pour vinifier son premier millésime en 2000.
Superbe Pic Saint-loup rouge Les Grandes Costes 2017, 80% Syrah 15% Grenache et 5% Cinsault, c?est la cuvée prestige du Domaine, élevage 18 à 24 mois en fûts de chêne français, au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d?humus, charpenté, d?une longue finale (24 €). Le Pic Saint-loup rouge La Sarabande 2017, aux senteurs de mûre et d?épices, est un vin très harmonieux, avec une charpente à la fois puissante et savoureuse (16,95 €). Le Pic Saint-loup rouge La Ruche 2017, 80% Syrah et 20% Grenache, élevage durant 12 mois, cuvée non boisée, de bouche riche, avec ce nez intense de fruits rouges et d?épices aux accents de garrigue, aux tanins enrobés mais puissants, bien typé (20 €).
Le Languedoc rouge Musardises 2018, de belle robe aux reflets grenats, de bouche charnue et chaleureuse, avec des tanins denses et une finale complexe où l?on retrouve la prune cuite et la réglisse, de très bonne évolution (12,25 €).

Jean-Christophe Granier
2/6, route du Moulin à Vent
34270 Vacquières
Tél. : 04 67 59 27 42
Fax : 04 67 59 27 42
Email : contact@grandes-costes.com
www.grandes-costes.com
 


Domaine de La GAYÈRE


Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997. ?Nos vignes s?épanouissent sur un terroir de garrigues (argiles rouges en sous-sol et cailloux en surface) qui donne puissance et complexité à nos vins. La moitié d?entre elles ont plus de 30 ans, certaines plus de 65 ans. De la taille au palissage, de l?ébourgeonnage à la Vendange En Vert qui nous permet de limiter le rendement, en passant par le travail du sol, le désherbage mécanique et la protection raisonnée des vignes contre le mildiou et l?oïdium, chaque décision est prise pour la qualité de la prochaine récolte, tout en respectant notre environnement et en pensant à la pérennité de notre vignoble.?
?Pour Christelle Plantevin, l?année 2017 fut compliquée, gel en Avril puis coulure, puis sécheresse. Quantité restreinte mais un millésime de bon niveau, coloré, gourmand, rond, degrés alcooliques satisfaisants, tanins assez souples, il se rapprocherait du 2007. Ventes en 2018 : les 2016 en rouge, les 2017 en blanc et rosé. Toujours le même objectif : la poursuite de replantation, tout, en effet, est axé sur le vignoble.?
On se fait plaisir avec ce Rasteau Les Clos d?Anaïs et Adrien 2015, avec ces notes subtiles et intenses d?humus et de petits fruits rouges surmûris, c?est un vin ferme et rond, tout en bouche, idéal sur un tendron de veau sauce tomate ou des crépinettes de pintadeau aux brocolis. Le Cairanne Gayère Galante rouge 2016, Mourvèdre 70%, et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, aux connotations de prune, de mûre et de poivre, est un vin corsé, souple, de belle teinte grenat, ample au nez comme en bouche.
Excellent CDR cuvée de Chris 2015, charnu, concentré, très équilibré, aux tanins riches et savoureux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre.
Joli CDR blanc 2016, de jolie robe dorée, un vin ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin excellent, alliant finesse et structure, harmonieux. 

Christèle Plantevin
Les Garrigues
84290 Cairanne
Tél. : 04 90 30 83 34
Email : plantevin.christele@wanadoo.fr
www.domainegayere.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020

 



Vignobles GONFRIER


Jean-Michel PELLETIER


Domaine de VIAUD


Château MAUVINON


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Château VIEUX RIVALLON


Château La MARZELLE


Domaine Pierre GELIN


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine Les CASCADES


HUBER et BLÉGER


Château BÉCHEREAU


Domaine de GRANDMAISON


GODINEAU Père et Fils


Château de PANIGON


Château des MOINES


Robert AMPEAU et Fils


Château FONBADET


Gérard TREMBLAY


LEJEUNE-DIRVANG


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


BORIE MANOUX


BERTHELOT-PIOT


Domaine des RAYNIÈRES


Château BOUSCAUT


Château LE DESTRIER


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Paul BARA


Château LAJARRE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC



DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE ALAIN VIGNOT


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales