Terroir Vins

Edition du 10/05/2016
 

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Exemplaire

Gérard TREMBLAY

Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille.


Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 hectares avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de vins ! Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. Cru Beauroy 2013 est très réussi et plaît beaucoup, d’habitude, c’est un vin un peu austère mais en 2013 la minéralité ressort. Ce seront des vins à boire un peu plus dans leur jeunesse. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : il a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime. Nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution. 2006 : les arômes de fruits mûrs, de coing notamment, sont caractéristiques. Des vins avec du gras, très agréables actuellement, mais de belle garde. 2005 : des arômes de fruits mûrs mais avec du gras et de la minéralité, les vins, très puissants, présentent un très bel équilibre avec une acidité normale. 2004 : l’année classique Chablis avec un parfait équilibre et une grande minéralité. Des vins très élégants et complexes, très typés Chablis.

   

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98
Télécopie : 03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
MERCUES
PAILLAS
MAISON-NEUVE
PECH DE JAMMES
FAMAEY
PASSELYS
(LA COUTALE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
GRAND-JAURE (P)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
SADILLAC
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
VIEUX TOURON (M)
CLOS DU BREIL
GAILLAC
MAYRAGUES
VIGNALS
BOURGUET
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
LABARTHE
LECUSSE (Bl)
COMBES
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
VIELLA
ROUSSE (J)
CUQUERON
NIGRI
SERGENT
BORIES
AUTRES APPELATIONS

VIGNERONS BUZET (Bt)
POUYPARDIN (G)
JOY (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS
GUILLAMAN (IGP)
PLAISANCE (F)
SAINT-GUILLHEM (F)
HERREBOUC
HAILLE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(BOUT DU LIEU)
(SOULEILLAN*)
TRIGUEDINA
(PELVILLAIN)
EUGÉNIE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CROIX BLANCHE (BI)*
HAUT-FONGRIVE*
(LA BORDERIE (M))
TIREGRAND (P)
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
GRAND CHÊNE
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

BURGUÉ-SÉRÉ* (J)
(Cru LAROSE (J))
DOU BERNES
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
(HUSTE (J)*)
LAFITTE-TESTON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

MALARTIC (IGP)*
(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château CROZE de PYS


“En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabarres de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable l'auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). “Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.” Pour François Drougard, “ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente, tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme. Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012 et 2014. Médaille d'Or pour le Prestige 2012 aux Vignerons Indépendants en 2015, Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011. Nous sortons une nouvelle cuvée L’Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…” Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche.  Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014  au nez de petits fruits cuits, allie puissance, typicité et souplesse, un vin de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, classique.

Scea des Domaines Roche

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

Château des BERTRANDS


“Ancien relais de chasse de Colbert, précise-t-on, le Château des Bertrands est un domaine de 200 ha situé au cœur de la zone protégée Natura 2000, réserve naturelle de la tortue Hermann, au pied de la chaîne des Maures. Le vignoble, entièrement conçu à partir de 1964, représente 84 ha de vignes dont 20 ha plantés en 2012. Le Château est un de ces petits bijoux provençaux proche du littoral que les Vignobles de Berne, propriétaires depuis 2010, s’attachent à restructurer pour en dessiner un haut lieu de la viticulture varoise. Le sol est caractéristique d’une géologie formée par le massif des Maures, sol caillouteux formé de grès rose et de terres sablonneuses. La forte porosité en certains endroits permet de limiter les écarts de température entre le jour et la nuit améliorant ainsi les conditions de maturation des raisins. Des sols qui permettent d’obtenir une belle minéralité sur les vins produits.” On y goûte ce Château des Bertrands Grande Récolte rouge 2014, issu des Grenache, Syrah, Cabernet-Sauvignon, d’une belle couleur pourpre, très riche en arômes (mûre, griotte, fumé), typé, ample, savoureux, riche en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois. Joli rosé 2015, Cinsault 80%, Grenache 20%, de robe pâle et de bouche franche, avec des notes de pamplemousse et de rose, tout en nuances comme le blanc Grande Récolte 2014, Rolle et Ugni blanc, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, de jolie robe brillante, un vin délicat et parfumé. Le lieu est également un centre équestre.


Route de la Garde Freinet
84340 Le Cannet-des-Maures
Téléphone :04 94 99 79 00
Télécopie :04 94 99 79 09
Email : lacave@chateaudesbertrands.com
Site personnel : www.chateaudesbertrands.com

Domaine de la COMMANDERIE


Une histoire de famille qui remonte maintenant à 3 générations. La polyculture a laissé place en 1983 avec la nouvelle génération à la production exclusive de vins en Quincy et Reuilly. Désormais, ce vignoble berrichon s'étend sur 10 ha et est géré par Jean-Charles Borgnat, actuel vigneron. La 4e génération se profile à travers Etienne qui fait actuellement ses classes dans le Beaujolais. Conduite du vignoble : taille guyot simple ou double, enherbement ou entretien par travail superficiel, mise en place de la lutte raisonnée contre les maladies et ravageurs, protection par des tours antigel. Vinification : pressurage pneumatique, débourbage, fermentation et élevage en cuves thermorégulées. “Pour nous, le 2015 est en faible quantité - 20% au moment de la floraison, nous raconte Jean-Charles Borgnat. C'est un vin concentré avec des degrés élevés, très équilibré, frais. Lors des soutirages, les arômes explosent. Ventes en 2016 : les cuvées Tradition et Prestige 2014, puis 2015. Nous proposons trois Reuilly Domaine Borgnat en blanc, rosé et rouge en 2014 et 2015, et avons eu une médaille d'Or à Paris pour le Tradition et une médaille d'Argent à Angers pour le Reuilly. La nouveauté, c’est aussi l’arrivée de mon fils Etienne, au deuxième semestre 2016, pour me seconder.” Remarquable Quincy cuvée Siam blanc 2014, issue de raisins récoltés sur une sélection de vignes mûres et saines, parcelles situées sur la commune de Brinay, au nord de Bourges : Les Fontaines et Les Noira, positionnées sur la rive Sud du Cher. Elles sont constituées majoritairement d' alluvions anciennes. avec une bonne proportion de macération pelliculaire, élevage plus long, de 8 mois en moyenne..., le tout donnant ce vin tout en subtilité, tout en nuances d’agrumes et de lis, qui mêle fraîcheur et rondeur, bien équilibré, minéral en bouche, à déboucher sur une raie au beurre noisette ou une marinière de coques. Excellent Quincy Tradition 2014, issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, au nord de Bourges : Les Coudreaux, la Brosse, La Vallée Major et les Crèves-Cœur, positionnées sur la rive Sud du Cher et constituées également d'alluvions anciennes. Le vin est nerveux, au nez de petits fruits frais (citron...), bien équilibré en acidité, de bouche vivace, comme le Reuilly blanc, couche superficielle d'alluvions posée sur un sous-sol calcaire jurassique, où le Sauvignon exprime une minéralité et une salinité spécifiques, au nez d’amande et de coing.

Jean-Charles Borgnat
Boisgisson
18120 Cerbois
Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92
Télécopie :02 48 51 32 94
Email : jcborgnat@gmail.com
Site personnel : http://www.commanderie-borgnat.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon

33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Domaine VAL DE GILLY


Dans les années 1880, lorsque Alexandre Castellan, s'installa sur la propriété, la culture de la vigne n'était que secondaire par rapport aux travaux forestiers et à la culture des oliviers. Les générations suivantes s'employèrent à inverser la situation surtout après le gel des oliviers en 1956, et ont privilégié la culture de la vigne. Aujourd'hui, Nadine et Daniel Castellan, la cinquième génération, dirigent ce domaine de 27 ha situé au pied des Maures, dominant le Golfe de Saint-Tropez. Son exposition est plein sud, sur un sol siliceux-gneissique. Les méthodes de vinification réunissent le savoir-faire familial, la tradition et le modernisme. Les rosés et blancs sont vinifiés à basse température après une légère macération par saignée pressurage inerté. Les rouges sont élaborées en vinification traditionnelle.
J'ai particulièrement aimé ce Côtes-de-Provence Marion rosé 2012, Grenache, Cinsault, Barbaroux, vinifié en pressurage direct à basse température. puis élevé sur lies, qui développe une bouche ample et fraîche avec des connotations de fruits frais, un vin parfait sur des crevettes ou une quiche, par exemple.

Nadine et Daniel Castellan

Domaine des CARABINIERS


Un vignoble chargé d’histoire, propriété familiale depuis 1920. La culture biologique n’est pas ici un phénomène de mode, il est ancré dans l’esprit du domaine. En culture biologique depuis 1997, une évolution vers la biodynamie s’est imposée tout naturellement.
Coup de cœur pour son Lirac rouge 2013, 50% Grenache, 25% Mourvèdre et 25% Syrah, au nez de fruits mûrs (prune, griotte) et d’humus, aux tanins riches et soyeux, un vin coloré et corsé, qui poursuit son évolution (11,50 €). Très joli Lirac blanc 2014, 50% Grenache, 25% Roussane et 25% Viognier, parfumé, frais et suave, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, à prévoir sur des beignets de courgettes (11,50 €). 
Le Tavel rosé 2014, 50% Grenache, 20% Cinsault, 15% Clairette et 15% Syrah, est vraiment charmeur, délicatement épicé comme il se doit, mêle nervosité et suavité, très fruité, un vin tout en bouche, qu’il faut déboucher aussi bien sur un petit salé à la pékinoise que sur un ragoût de mouton sévillan (11,30 €).
Goûtez aussi le CDR rouge 2014, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre, 10% Cinsault, qui délivre des arômes d’épices et de fruits cuits (8,40 €), et ce vin de Pays d’Oc rouge Syrah, concentré en arômes, corsé (6,50 €).

Christian Leperchois

Château BEYZAC


Vignoble de 15 ha sur sol argilo-calcaire et graves. Un encépagement à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot, et un élevage 100% en barriques dont 33 % de neuves.
Savoureux Haut-Médoc Cru Bourgeois 2010, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse, un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2009, de belle matière, au nez puissant de cassis et de sous-bois, est dense, aux tanins veloutés et soyeux, avec des notes intenses en bouche de fruits surmûris et d’épices. Le 2008, un vin avec des notes de groseille et de cuir, est tout en bouche, de belle robe soutenue, bien équilibré, parfumé, alliant finesse et charpente.
Goûtez le Haut-Médoc Château Les Granges de Civrac Cru Bourgeois 2010, à la fois charnu et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche.

Jean-Paul et Brigitte Roland - Earl Les Granges de Civrac
23, route des Granges
33340 Civrac-en-Médoc
Tél. : 05 56 41 58 73
Fax : 05 56 41 55 87
Email : jeanpaulroland@hotmail.com
www.chateaubeyzac.e-monsite.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Charles SCHLÉRET


Domaine BROBECKER


Château des ROCHETTES


MAS DU NOVI


Domaine de BARROUBIO


Domaine du JAS D'ESCLANS


GOSSET


Clos BELLEVUE


Château HAUT-CALENS


Château LAGRANGE Les TOURS


Cru LAMOUROUX


Château CHENE-VIEUX


Domaine de VIAUD


Château NOZIÈRES


Château d'EMERINGES


Château GRAND-MOULIN


Château HAUT FERRAND


Domaine de la CASA BLANCA


Frédéric MALETREZ


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE TROTEREAU


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU HOURBANON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU LA GALIANE


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales