Terroir Vins

Edition du 04/06/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAUDUC


Domaine de 115 ha (55 ha pour Lauduc), situés sur 8 communes bordelaises, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. Certification HVE (Haute Valeur Environnementale). Très agréable Bordeaux blanc Classic 2018, tout en finesse, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, il est très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche.  Le Bordeaux rouge Classic 2017, où se mêlent la griotte et l’humus, c’est un vin classique, de très bonne charpente. Le Bordeaux rosé Classic 2018, est rafraîchissant, fruité, idéal à l’appéritif. Goûtez également le Bordeaux rouge “L’invincible” 2018 Sans soufre ajouté, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, c’est un vin bien corsé, de bouche ample. Le Château Lauduc Grande Cuvée 2016, coloré et parfumé, fleure la framboise mûre et la violette, mêle richesse et fondu en bouche, un vin très classique, très réussi. Agréable également à l’apéritif, le Crémant Lauduc Brut, sa bulle est fine. On se fait plaisir avec le Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2016, c’est un vin de couleur pourpre, de jolie charpente, épicé comme il se doit, de bouche corsée. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2016, a un nez dominé par le cuir et les framboises, est d’une belle intensité en bouche, il est ample et savoureux.

Famille Grandeau
Maison Grandeau Lauduc - 8, chemin de Lapeyre
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Email : contact@lauduc.fr
Site personnel : www.lauduc.fr

Château D'AGEL


Une propriété vinicole d’une cinquantaine d’hectares située à l’est de l’appellation. La récolte de l’année 2018 a été superbe tant au point de vue qualitatif qu’au point de vue quantitatif, les degrés sont moins élevés, nous explique Joseph Smith, collaborateur d’Olivier Ringot. Nous présentons à la vente cette année, notre gamme Syrah, Grenache et Carignan, en rouges 2018 et 2016 pour les vins élevés en barriques. Le 2018 en blancs et en rosés.” Séduisant Minervois rouge cuvée Château d’Agel 2015, un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (griotte, fraise, réglisse), alliant charpente et rondeur. Le Minervois Les Bonnes rouge 2018, d’une belle charpente, est un vin avec de la matière et des tanins, aux senteurs de fruits cuits et de sous-bois, corsé. Joli Minervois Les Bonnes blanc 2017, c’est un vin avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, qui est tout en structure et parfums. Le Minervois rouge Grenu 2016, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, est gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique. Excellent Minervois rouge Caudios 2016, aux arômes d’épices et de fruits confits, il est fort bien élevé, c’est un vin ferme et très parfumé, de bouche puissante et de bonne garde. Et le Minervois rouge In Extremis 2016, avec ces notes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants, est complet, riche et souple à la fois, très réussi.

Propriéyaire Robin Budowski Régisseur : Olivier Ringot
Les Crozes
34210 Agel
Téléphone :04 68 91 37 74 et 06 31 29 27 98
Télécopie :04 68 91 12 76
Email : contact@chateaudagel.com
Site personnel : www.chateaudagel.com

Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l’aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd’hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d’un sol composé d’une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d’une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation. “Nous ne sortirons pas le 2017 il n’y aura ni rouge ni blanc pour cause de gel et de grêle, nous explique Michel Bouche. Nous proposons le rouge 2016 qui est un millésime très fruité, puissant, une superbe année qualitative et quantitative, les conditions météo étaient parfaites, ce qui donne un vin assez structuré, de belle garde. Le blanc 2016 est un joli vin sur le fruit avec des arômes savoureux de fruit de la passion, d’une bonne fraîcheur. J’ai terminé mon stage AREA (Agriculture Responsable en Nouvelle Aquitaine), nous allons passer prochainement en HVE, le niveau juste en-dessous du bio. Nous avons mécanisé, nous travaillons les sols différemment, utilisons des engrais verts. Cela demande plus d’attention, plus de travail soit 1/3 d’implication en plus, car tout se fait à la main, avec les traitements pratiquement en bio, nous avons des contraintes, un suivi, c’est un grand pas en avant pour le Château de Mauves ! Notre vendange 2018 est exceptionnelle, je suis très satisfait, nous avons récolté une plus petite quantité à cause de la sécheresse. Le vin est à l’élevage et se présente très bien.“ Remarquable Graves rouge 2016, développant des notes de griotte mûre, un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit, de belle évolution. Le 2015, bien corsé, ample en bouche, dégage des nuances de cassis et de poivre, il a des tanins fondus mais présents à la fois.  Le Graves blanc 2016, est toujours très marqué par son Sémillon (100%), où l’on trouve un bel équilibre, fruité et floral. Un millésime assez exceptionnel, de la puissance mais, néanmoins, une attaque très fraîche, notes de genêt, de fruits de la passion, perlée ce qui fait la vivacité du vin, parfait, notamment, sur des accras de morue ou des noix de Saint-Jacques à la crème. Le 2015, finement bouqueté avec des notes de noisette, est souple, frais, délicat en bouche, sec et suave à la fois. Goûtez aussi le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2015, avec ces nuances de fruits noirs compotés, un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et velouté, de garde. Il y a ce séduisant rosé Perle d’Anna, nom de la petite fille de Michel Bouche, 7e génération, majoritaire en Cabernet-Sauvignon (70%, le reste en Merlot), de bouche fruitée, d’un très bel équilibre, aux notes de fraise et de rose.

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 05
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudemauves.fr

CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS


Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérative avec leur propre matériel. La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur Meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce millésime mature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche. Beau Champagne Blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), un vin bien charpenté, harmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :+33 (0)3 26 03 02 42
Télécopie :+33 (0)3 26 04 37 48
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : champagne.bourdaire-gallois


> Nos dégustations de la semaine

Louis de SACY


De l'origine à nos jours, 12 générations de viticulteurs se sont succédées et toutes ont participé au développement de la Maison. En 1994, c'est Alain Sacy qui en a pris la direction.
Le Champagne brut Grand Cru, 60% de Pinot Noir, 35% de Chardonnay, 5% de Pinot Meunier, assemblage réalisé à partir des meilleures cuvées de l'année auxquelles on ajoute environ 10% de vins de réserve conservés 12 mois en foudres de chêne, est une réussite, de bulles fines et persistantes, dégage un nez frais et complexe (agrumes, fruits blancs), un vin d'une belle harmonie, de bouche parfumée et suave. Le Grand Cru rosé, 90% Pinot Noir et 10% Pinot Meunier, est un Champagne très équilibré, tout en arômes (mûre, fraise), d'une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse. Prix sages. Aucune hésitation.

6, rue de Verzenay
51380 Verzy
Tél. : 03 26 97 91 13
Fax : 03 26 97 94 25
Email : contact@champagne-louis-de-sacy.fr
www.champagne-louis-de-sacy.fr


Domaine du BUISSON


Domaine familial de 23 ha de vignes, dans la famille depuis 3 générations.
Dans le guide avec le Bordeaux Supérieur La Fleur du Buisson 2016, de robe rubis intense, aux tanins savoureux, c?est un vin puissant mais fin, tout en bouche, bien persistant, au nez où dominent la cerise noire et les sous-bois, de bonne évolution. Et le Bordeaux rouge Domaine du Buisson La Baie 2016, de couleur grenat profond, ample, il est fin et équilibré, aux notes de cassis et de cerise, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. 

Jérome Zaros - Scea des Vignobles Zaros
1 395, rue de Naulin
33670 La Sauve Majeure
Tél. : 06 24 14 82 19
Fax : 05 56 23 24 04
Email : zarosjerome@yahoo.fr


LANDRON CHARTIER


Une famille de passionnés. La vinification se fait par terroir. Les cuveries aériennes et souterraines sont entièrement équipées en thermorégulation pour une maîtrise optimale lors des vinifications et de l?élevage. ?Depuis 2002, je travaille les vignes du château du Ponceau, précise Bernard Landron, avec ma femme Françoise. Petit à petit, le domaine s'est étendu jusqu'à l'arrivée de Benoît, notre fils, lorsqu'il devient notre associé en reprenant les 20 ha de vignes du château de Clermont, au Cellier. L'Earl Landron Chartier est née. Aujourd'hui notre vignoble s'étend sur 25 ha de vignes en Muscadet, et Coteaux D'ancenis en culture biologique.?
Une réussite avec ce Muscadet Coteaux de la Loire sur Lie cuvée Révélation 2015 (terroir de micashistes de Ligné), très aromatique, où l?on retrouve des nuances de citron et d?amande, intense et vif, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais. Le Muscadet 2015 est d?une bonne rondeur, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.

Bernard, François et Benoit Landron
La Bas Ponceau
44850 Ligné
Tél. : 02 51 12 22 90



> Les précédentes éditions

Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017

 



Domaine JOMAIN


Vins LAMBERT


Domaine de La VIEILLE


RUHLMANN-SCHUTZ


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Domaine La MEREUILLE


Domaine PICHARD


Domaine du MAS ROUS


Domaine Guy ROBIN


CAMIAT et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Château GRAND-PUY-LACOSTE


POL ROGER


L'ESTABEL CABRIÈRES


Château FILHOT


Château LAFLEUR du ROY


Château BELLE GARDE


Gérard DOREAU


Cave REAL


Domaine Benoît BADOZ


Philippe LECLERC


Domaine LUQUET depuis 1878


Mas de DAUMAS-GASSAC


LEGRAS et HAAS


Château de COUDOT


GATINOIS


Château PLINCE


Château BELLES-GRAVES


Château CAMBRIEL


Château des MOINES


Charles MIGNON


Domaine du GRAND JAURE



CHATEAU MACQUIN


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU LAROQUE


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE GREMILLET


CLOS TRIMOULET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales