Terroir Vins

Edition du 13/11/2018
 

Gosset au Sommet

Patrimoine

GOSSET

La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs Président du Conseil National des Vins et Spiritueux, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ces deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin.


Le Champagne Gosset, “la plus ancienne Maison de Vins de la Champagne : Aÿ 1584”, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) fin 1993. Pour l’anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “Style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable. La création, en 1995, de la cuvée de prestige Gosset CELEBRIS aura été le point d’orgue de cette volonté d’améliorer la qualité de façon spectaculaire. Considérée comme un rendu à l’histoire et aux diverses générations de la famille Gosset et composée principalement de Grands Crus de Chardonnay de la Côte des Blancs, de Pinot Noir de la Montagne de Reims et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ), cette cuvée est le fleuron des vins de Champagne de la Maison. La gamme CELEBRIS Cette gamme de prestige déploie, dans une démonstration de virtuosité, toute sa plénitude d’arômes et de saveurs. - Le CELEBRIS Vintage 2004 Extra Brut offre un équilibre rare exprimant à la fois maturité et fraîcheur, d’une grande complexité. - Le CELEBRIS Rosé 2007 Extra Brut est composé d’un subtil assemblage de Chardonnay (59%), de Pinot Noir (41%) et d’une sélection de vins rouges (7%) de plusieurs grands terroirs révélant un grand Champagne Rosé à la robe somptueuse et à l’équilibre parfait. La gamme Antique Gosset Grand Millésime 2006. Chardonnay 44% et 56% Pinot Noir Grands et Premiers crus; une robe dorée, soutenue, brillante et limpide. Un premier nez très frais et expressif mêle des notes d’aubépine, de lilas, de fleurs blanches sauvages et d’arômes plus spécifiquement fruités comme la poire, la prune et les mirabelles. L’attaque est ample, gourmande avec une belle vinosité et de subtiles notes de vanille. la finale est franche avec de l’acidité, ce qui apporte cet équilibre de fraîcheur; les arômes d’agrumes s’expriment clairement dans cette cuvée : arômes acidulés de citron et de pamplemousse, complétés par des notes de fruits (poire, prunes) venant confirmer le nez mais également des arômes de fruits secs, de noix fraîches en bouche; la finale agréablement persistante, d’une salinité rafraîchissante, se prolonge sur des notes de citron jaune. Gosset Grand Blanc de Blancs.  Le fruit d’un assemblage savant et minutieux de la vendange de 2011 avec des vins de réserve de 2009. Et si la force de la Maison Gosset réside dans la diversité de ses approvisionnements issus de plus de 70 villages, le Grand Blanc de Blancs est, pour sa part, le précieux concentré du terroir d’une quinzaine de villages de la Côte des Blancs (Avize, Chouilly, Cramant...) et des Chardonnays typiques de la Montagne de Reims (Villers-Marmery, Trépail...). La bulle fine et présente se dirige vers la surface avec légèreté. La robe est d’une nuance dorée assez pâle. Le nez à la fois minéral et floral révèle des arômes de fleurs et de fruits blancs, d’abricot, de mirabelles, et, en touches très légères, des notes de citron jaune acidulé, d’agrumes, de pâte de coing et de miel doux. En bouche, les fleurs blanches se mêlent à des fragrances légèrement toastées. Touché soyeux et palais harmonieux pour ce champagne vif et structuré. Gosset Grande Réserve.  D’une grande harmonie au nez comme en bouche, un Champagne puissant, très charpenté mais très distingué à la fois, qui affirme en bouche son volume et sa générosité. Assurément à table avec des mets doux et subtilement épicés autour des fruits cuits, plats sucrés salés, des plats en sauce ou un gibier à plumes. Gosset Grand Rosé. Issu d’un assemblage de Chardonnay (50%) et de Pinot Noir (50%) dont 8% de vins rouges de Bouzy et d’Ambonnay, ce qui explique ce nez complexe où la mûre s’associe à la framboise. Un grand Champagne à déboucher sur du saumon sauvage, des petites tapas à base de poisson, du veau grillé, des fraises ou des framboises. Dynamisme oblige, le Champagne Gosset est commercialisé dans 85 pays sur les cinq continents : 60% de l’activité globale de la Maison sont représentés par l’export (USA, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, Suisse). En plus de l’excellent positionnement de Champagne Gosset en Gastronomie et boutiques spécialisées, ses Champagnes sont également servis à bord de prestigieuses compagnies aériennes telles Turkish Airlines, American Airlines… En France, la Maison est présente dans nombre de caves et d’épiceries fines : Lavinia, Lafayette Gourmet, La Grande Épicerie de Paris, Les Domaines à Nancy, Antic Wines à Lyon, Les Caves Cairel à Montpellier, La Cave à Pic à Valence, la Cave du Sommelier à Strasbourg, Badie à Bordeaux... Les vins de la Maison sont servis sur les plus belles tables de l’hexagone.

   

Gosset au Sommet

Jean-Pierre Cointreau
12, rue Godart Roger
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 56 99 56

Email : info@champagne-gosset.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-gosset




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence est remarquablement équipée et collectionne les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelque 500 ha de coteaux schisteux, en terrasses, exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Leur chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de leurs cuvées de prestige. Le millésime 2017, nous raconte Daniel Marusinski, relève le défi et affiche une qualité “déconcertante”. Avec des températures très élevées et des précipitations inexistantes, le vignoble a souffert tout au long de cette année d'un déficit hydrique très marqué durant la phase de maturation, ce qui a eu un impact négatif sur le grossissement des baies, en l’occurrence sur les parcelles de syrah, notre cépage majoritaire. 2017 nous aura rappelé que la nature peut reprendre ses droits et nous impacter très sérieusement. Le bilan quantitatif ressort à un niveau historiquement bas et dans ce contexte d'aléas climatiques divers, le volume de la récolte 2017 est en fort recul. Ce millésime se fera rare mais sa qualité se propose chez nous sous les meilleurs auspices, avec une concentration généreuse et des expressions aromatiques intenses. Sur les rouges, nous ne sommes pas loin de penser qu’il sera le millésime phare de ces trente dernières années. Les vins sont réellement riches, denses et le potentiel de garde se confirme de jour en jour. Superbe Saint-Chinian-Roquebrun Baron d’Aupenac rouge 2011, qui se goûte particulièrement bien, alliance de notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin puissant, savoureux, tout en bouche, bien corsé, aux tanins bien équilibrés, de très bonne garde. Le Saint-Chinian-Roquebrun Roches Noires rouge 2015, de robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de fruits noirs cuits, charpenté, possède des tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre. Le Saint-Chinian-Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2014 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), est un vin puissant, savoureux, tout en bouche, bien corsé, aux tanins bien équilibrés, de très bonne garde. Le 2013 est de belle robe soutenue, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Excellent Saint-Chinian-Roquebrun La Grange des Combes rouge 2015, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le Saint-Chinian-Roquebrun Golden Wines rouge 2013, généreux, classique, d’une jolie harmonie entre structure et souplesse, un vin équilibré, dense, aux notes d’humus et de cassis, ample et persistant. Le Saint-Chinian Les Fiefs d’Aupenac blanc 2016, 70% Roussane et 30% Grenache blanc, sélection parcellaire de vieilles vignes, est tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur, de bouche persistante et très élégante. Joli Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2016, 60% Grenache blanc, 40% Roussane, macération pelliculaire, parfumé, gras, un bien joli vin qui conjugue finesse et ampleur, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle. Goûtez le Col de l’Orb rouge 2016, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte), le Col de l’Orb rosé, friand et souple, le Col de l’Orb blanc 2016, au bouquet fleuri, avec ces notes d’amande et d’épices, mêle souplesse et structure, un vin floral, et l’IGP Terrasse d’Aupenac Viognier blanc 2016, tout en nuances, un vin qui emplit bien la bouche, d’une belle finale.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 64 35
Email : cave@cave-roquebrun.fr
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


La vieille cave, construite vers les années 1860, a été le point de départ de la spécialisation viticole à Monthoux. Après les années difficiles de la guerre et le déclin brutal du tourisme thermal d'Aix-les-Bains, la relance des années 1960 incitait Marcel Million Rousseau et son fils Michel à modifier les bâtiments en reliant les deux caves voutées alors distantes d'une dizaine de mètres et à transformer les écuries en caves. Les dernières modifications liées au succès toujours grandissant des vins de Monthoux ont été effectuées par Michel Million Rousseau et son fils Xavier en 1999-2000 avec la transformation d'une grange en stockage de bouteilles et l'ouverture d'un caveau de dégustation. Aujourd'hui, grâce à l'intégration de l'ensemble des équipements dans les bâtiments anciens et malgré les contraintes techniques qui en découlent, la propriété a gardé un cachet exceptionnel et est parfaitement intégrée dans le petit village de Monthoux, réputé pour son charme et son panorama. Au sommet avec cette Roussette de Monthoux Réserve Confidentielle 2015, pur Altesse, marquée par son terroir, d’une très grande finesse, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d’arômes. L’Altesse est un cépage typiquement savoyard, qui a probablement été ramené de Chypre en 1366 par Amédée VI, après ses exploits à Constantinople... ou est arrivé dans les bagages de la duchesse Anne de Chypre un siècle plus tard ! Particulièrement bien adapté aux sols d'éboulis, de graviers, en côtes bien exposées. La Roussette de Monthoux 2015, bien parfumée (amande fraîche), associant vivacité et rondeur en bouche, très savoureuse, est un vin frais et typé, tout en persistance. Le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles Vignes 2016, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie charpente et souplesse, de robe intense. Le Jongieux Jacquère 2016, avec des notes florales persistantes puis des nuances de coing et d’amande fraîche, ample et charmeur, une cuvée tout en fraîcheur aromatique, quand le Jongieux Gamay 2016, de bouche puissante mais fine, allie souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnu et bien classique. Goûtez le Savoie Crémant 2014, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux et savoureux, de jolie structure et de mousse vive, et ce Savoie Pinot 2016, complet et ample, aux nuances de cerise confite et de fraise, qui même structure et élégance au palais.


Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Téléphone :04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
Site personnel : www.vinsmillionrousseau.fr

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. Ce Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2015, charpenté, élégant, aux tanins denses, est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Le 2014, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2013, avec des nuances de cerise confite et de bruyère, mêle charpente et élégance en bouche, tout en souplesse au palais, avec des nuances de groseille mûre.  Très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica 2015, riche et harmonieux, au nez intense de fruits macérés, avec des notes épicées, aux tanins amples, un vin charnu et concentré. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de 6 cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. Cuvée produite en tout petit nombre 2 666 bouteilles en 2014 et 2015, présentées en caisse bois.  Le 2014 est savoureux, avec ces notes de fumé et de pruneau, charpenté, de bouche dense mais bien fondue, où s'entremêlent des notes de fruits rouges macérés et de réglisse en finale, et s’apprécie, par exemple, avec des cailles grillées ou un civet de dinde.

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

CRU LAMOUROUX


Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots. Quant au Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, il associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.

Famille Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : chige.jean@wanadoo.fr
Site : crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT PEYROUS


Le vignoble est composé de 12 ha de vignes plantées dont 9,5 ha permettant de produire du rouge et 2.5 ha du blanc, le tout d'un seul tenant et aucune culture conventionnelle à proximité.
Les cépages sont le Merlot, le Cabernet-Sauvignon et le Cabernet franc pour le rouge, le Sauvignon blanc et le Sémillon pour le blanc. Les sols sont de type graves sur argiles ferrugineuses, sables et graviers sur argile. En agriculture biologique, le travail des sols est très important pour l'état sanitaire de la vigne, et, pour cela, on procéde de ?4 façons? sur les ceps (chaussage et déchassage), un rang sur deux enherbé avec différentes semences jouant un rôle déterminant avec le sol. La conduite des traitements se fait par des produits agréés et certifiés Bio également. 
Tout cela est bien et donne ce graves rouge L?Epicurien 2012, associant structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de très jolie charpente, de belle couleur pourpre, très bien équilibré au palais. Le blanc L?Atypique 2012, aux connotations de poire et de genêt, d?une belle persistance aromatique, alliant élégance et structure, de belle robe, ferme et suave en bouche, puissant et tout en harmonie.

Céline et Fabien Goulard
Lieu-dit Peyrous
33210 Mazères
Tél. : 05 56 62 08 48
Fax : 09 72 12 74 00
Email : info@haut-peyrous.com
www.haut-peyrous.com


Domaine de VINCELINE


Vincent Dauby est originaire d'Èze. Et c'est véritablement par passion qu'il s'est dirigé vers la vigne. Après le lycée agricole il a obtenu un BTS viticulture-oenologie. Il a fait ses armes en Alsace et surtout dans le Var, puis il s'est finalement installé vers les années 1998 en tant qu'exploitant agricole associé sur un domaine de Bellet à Nice. Pendant cette période, il a réussi à se faire connaître et apprécier par le biais de plusieurs médailles, articles de presse et une large gamme de clientèle, avec notamment de grands restaurateurs.
C'est à la suite de sa rencontre avec Céline Yerchoff, une Nantaise venue s'installer à Nice, qu'ensemble, ils décident de créer leur propre Domaine à partir de 2007. Depuis, ils se sont mariés et ont eu 2 filles : Constance et Clémentine (d'où le nom des cuvées). Le domaine viticole a terminé sa conversion en Agriculture Biologique depuis 2009 et est certifié depuis 2012.
L'histoire est sympathique, et leur Bellet cuvée Constance et Clémentine blanc 2012, très réussi, parfumé, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d'amande et de poire, tout en harmonie, ample, d'une finale persistante (18€). Le Bellet cuvée Constance et Clémentine rouge 2011 développe un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus, un vin qui demande une cuisine riche (19€). Le tout est vraiment très bon, ce qui évite évidemment toute hésitation.

Vincent Dauby

06200 Saint-Roman-de-Bellet
Tél. : 04 93 79 67 44 et 06 60 81 85 20
Email : domaine.vinceline@gmail.com
www.domainedevinceline.com


CLOS CENTEILLES


Patricia Domergue est à la tête de ce domaine, mené dans le respect des sols et de la vigne. 
Le Minervois Rouge Clos Centeilles 2010, parts égales de Mourvèdre, Grenache noir et Syrah, éraflage total, cuvaison en cuve ouverte, macération de 4 semaines, les différents cépages sont mariés à la cuve et non assemblés après coup, élevage en cuves acier émaillé, une partie séjourne de 10 à 12 mois en barriques de plusieurs vins..., le tout expliquant ce vin tout en couleur, très aromatique, avec des notes subtiles d?humus et de petits fruits rouges surmûris, gras, alliant finesse et structure, ample, de très bonne évolution, parfait avec une daube de bœuf aux raisins ou une terrine de foie gras aux figues.
Le Minervois Carignanissime de Centeilles 2012, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, comme le Minervois rouge Campagne de Centeilles 2011, avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d?épices aux accents de garrigue, généreux et ferme, aux tanins soyeux. 
On y propose encore cet IGP Côtes de Brian Centeilles blanc 2015, ample comme on les aime, suave et sec à la fois, où s?entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d?une grande finesse, à déboucher sur une andouillette grillée ou un saucisson brioché, par exemple. Gîte et chambres d?hôtes.

Patricia Boyer-Domergue
Campagne de Centeilles
34210 Siran
Tél. : 04 68 91 52 18
Fax : 04 68 91 65 92
Email : contact@closcenteilles.com
www.closcenteilles.com



> Les précédentes éditions

Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017

 



Alain THIÉNOT


Château BEAUREGARD


FLEURY-GILLE


Les Clos MAURICE


Château BEYNAT


Robert AMPEAU et Fils


Clos TRIMOULET


Château La ROSE-POURRET


Château de PASQUETTE


Château des PEYREGRANDES


Louis HUOT


CHARPENTIER


Château GRAND-MOULIN


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Domaine COURÈGE-LONGUE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château TOUR-DU-ROC


Domaine du MAS ROUS


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine Jean CHARTRON


Domaine de VERONNET


Château de VALOIS


Château MAZERIS


Château FONTESTEAU


Château de PIZAY


P. LANCELOT-ROYER


Domaine PETIT & Fille


Château TRONQUOY-LALANDE


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine CAMAÏSSETTE


Château FILHOT


Château BOIS CARRÉ


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Éric LEGRAND



DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALAIN MICHAUD


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales